Liens commerciaux

0


Quarante-huit heures après la publication par Corneille Nangaa du calendrier destiné à conduire les Congolais aux élections générales, force est de constater que le pays reste sceptique concernant les chances de voir la Commission Electorale Nationale Indépendante organiser effectivement les différents scrutins programmés.

De l’avis général, le message de la CENI est extrêmement ambigü. Pire, il donne des indications qui ne permettent pas de croire que le pays soit sorti de l’auberge. Les contraintes sur lequelles Corneille Nangaa a beaucoup insisté, renvoient tous les observateurs lucides vers un cycle de glissements répétitifs.



Face à cette stratégie du chaos, les Congolais ont décidé de réagir à haute voix. Il ne s’agit pas ici de s’opposer à ce qui est proposé par simple plaisir. Mais plutôt de démontrer, arguments contre arguments, que la CENI fait volontairement fausse route.

Dans une rapide étude comparative faite dans la foulée des réactions négatives ayant accueilli la sortie du calendrier électoral, Delly Sessanga démontre la mauvaise tendance de la CENI d’allonger inutilement les délais des différentes opérations. Il s’étonne par exemple de voir Corneille Nangaa programmer 32 jours de débats pour l’adoption de la loi sur la répartition des sièges, là où l’opération avait pris 12 jours à peine en 2011. Pour le dépôt des candidatures, il prévoit 56 jours alors que ce délai était de 31 jours lors des précédents scrutins.

S’agissant du recrutement, de la formation et du déploiement des agents électoraux, Nangaa prévoit 146 jours. La même opération avait pourtant nécessité 5 jours à peine en 2011 et 68 jours en 2006, lors de la toute première expérience, etc.

De cette étude comparative, il apparaît clairement que les dates proposées pour les différents scrutins, et particulièrement pour la présidentielle appelée à mettre fin à la crise de légitimité, ne répondent pas aux véritables contraintes du terrain. Les délais ont été délibéremment allongés pour atteindre un objectif politique. C’est cela qu’il faut relever et parvenir à corriger.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top