Liens commerciaux

0


1De quoi s’agit
Il sagit de vous, jeunes filles et garçons de la RDC. Il sagit de vous, jeunes universitaires, jeunes de la rue, jeunes abandonnés et négligés de la RDC.  Vous êtesparmi les meilleurs talents du monde. Vous êtes capable dréaliser le miracle industriel en RDC.  Il ne s’agit pas pour le président de la RDC (présent ou futur), un gouverneur, ou un dirigeant politique de faire construire des choses pour les habitants de la RDC. Non. En effet, les leaders politiques en RDC, depuis plus de cinquante ans, après l’indépendance de ce pays, ont fait construire quelques infrastructures (barrage d’Inga, bâtiments administratifs, aéroports, stades, etc.) par descompagnies étrangères payées en millions de dollars.  Les leaders politiques de la RDC ont aussi fait réparer ces infrastructures par ces compagnies étrangèrespayées en millions de dollarsCes millions de dollars qui sortent de la RDC vont droit dans les poches des familles en dehors de la RDC. Donc, chaque fois qu’un leader politique en RDC fait construire ou fait réparer une infrastructure en RDC par des compagnies étrangères, ce sont des  millions de dollars qui quittent la RDC pour enrichir des gens en dehors de la RDC.  Or, ces infrastructures après quelques années se détériorenttombent en ruinepar manque de maintenance. Il faut doncles réparer ; ce qui garantit le cercle vicieux d’appauvrissement des habitants de la RDC par la sortie des millions de dollars pour enrichir des gens en dehors de la RDC. 

Question : avez-vous
 déjà fait le calcul (y a-t-il quelqu’un qui a déjà fait le calcul) des milliards de dollars qui sortent de la RDC pour enrichir des gens en dehors de la RDC par voie d’engagement des compagnies étrangères pour construction ou réparation d’infrastructures en RDC ?  Y a-t-il des compagnies Congolaises capables de faire ce travail de construction ou réparation d’infrastructure en RDC ?  Est-ce que les leaders politiques se posent seulement la question de savoirpourquoi n’y a-t-il pas des compagnies Congolaises qui font ces travaux afin que les millions de dollars qui sortent du pays puissent rester dans le pays ?  Avez-vous déjà vu des compagnies congolaises de construction  payées en millions de dollars par le gouvernement Congolais pour construire ou réparer des routes, chemins de fer, aéroports, ports, stades, bâtiments administratifs, hôpitaux, campus universitairesponts, parcs nationaux, etc. ?  Avez-vous déjà vu des compagnies congolaisespayées en millions de dollars par un gouvernement Congolais pour former l’armée nationale ou la police nationale ou les agents de service de sécurité ?  Et vous,sénateursdéputés, gouverneurs, intellectuels, généraux des armées et des polices,  cette situation de drainage de millions de dollars du pays qui appauvrit les Congolais et enrichit le monde extérieur ne vous dérange pas ?  Est-ce que vous en avez une fois pensé ? Est-ce que vous en avez discuté avec vos collègues ? Est-ce que vous avez déjà engagé un débat national au sénat ou à l’assemblée nationale sur cette situation ?  Quelle inconscience, insouciance, et irresponsabilité  vis-à-visde votre peuple ?  Comprenez-vous ce que c’est le patriotisme,  l’amour de la patrie, l’amour de son pays ?

2. Les Congolais sont des talentueux

a) 
Fonderies et métallurgie
Chacun de vous, ou nombreux parmi vous peuvent témoigner de ce que je vais dire ici. Lorsque j’étais jeuneà partir de l’âge de dix ans, aux fins fonds du village en RDC, j’ai travaillé avec mon père et les hommes du village dans leur forge. C’est un village des forgerons. Ils ramassaient par-ci par-là des ferrailles et métaux, comme jantes des voitures, amortisseurs et ressorts des véhicules, etc., qu’ils chauffaient à rouge dans leur forge. Ils découpaient ces morceaux des métaux pour former, modeler et fabriquer des outils de toute sorte : houes, machettes, bèches, haches, marteaux, clous, lances, hameçonscuillères et fourchettes, etc.  Leshabitants du village et des villages voisins achetaient ces outils pour faire les travaux de champs, chasse et pêche, et d’autres activités de la vie quotidienne. Mon père me racontait que quand il était jeune, à mon âgelui aussi travaillait avec son père et les forgerons du village. Mais en ce moment-là, il n’y avait pas des piècesdes voitures, et donc ils allaient très loin dans la forêt  pour creuser à la pente d’une montagne, et ils faisaient sortir des pierres et cailloux qu’ils transportaient au village.  Ils rassemblaient ces pierres et cailloux sous forme d’une colline. Ils enveloppaient cette colline des feuilles et bois secs. Ils creusaient tout au tour de cette colline comme pour créer une ceinture de caniveaux.  Ils mettaient du feu à ces feuilles et bois secs qui chauffait cette colline des pierres et cailloux à unetempérature très élevéeAlors, de cette colline chauffée jaillissait du liquide qui coulait dans la ceinture-caniveauAprès que ce liquide s’était  refroidi, cela devenait du métal qu’ils découpaient en morceaux pour fabriquer des outils.  J’ai plutard compris que c’était la pratique de la fonderie/métallurgie que mon père décrivait. Et je crois que cette pratique n’était pas limitée à mon village, mais plutôt une pratique répandue à travers la RDC pendant des siècles comme technique de traitement de minerais de fer pour transformer en lingots utilisable  pour fabriquer des produits métalliques.  Bref, l’industrie lourde n’est pas étrangère à la culture et mentalité congolaises.  Cela  fait partie de l’histoire et de la vie des habitants de la RDC.

b) Produits pharmaceutiques
Dans des villages, partout à travers la RDC, il y avait et il y a des hommes et femmes renommés  guérisseurs. Ceux-ci se rendaient et se rendent dans la forêt pourdépister et récolter soit des feuilles, soit des racines, soit des écorces, soit de la sève d’arbres ou de plantes. Ces différentes récoltes étaient ou sont transformées soit en les pillant, soit en les découpant en petit morceaux, etc.  Ces récoltes transformées étaient ou sont soichauffées, soit maintenues au froid au clair de lune ou dans le réfrigérateur moderne.  C’est là le processus élémentaire de fabrication des produits pharmaceutiques qui guérissaient ou guérissent toute sorte de maladie.  Le Congo (alors Zaïre) fut leader des recherches dans le domaine de SIDA, et c’est au Congo (Zaïre) que les tout premiers calmants médicaux contre le SIDA furentmis sur pieds.  Aujourd’hui, les médecins Congolais sont respectés au Japon, aux USA, au Canada, en Europe, et dans toute l’Afrique.  Les médecins Congolais se sont imposés par leur excellence et par leur performance. Ils sont respectés pour leur capacité intellectuelle et leur ingénuité.  Bref, lmédecine, les techniquesmédicales, et les produits pharmaceutiques ne sont pas une nouveauté à la culture et mentalité congolaises.  La RDC peut devenir le centre mondial de traitement des maladies tropicales et de traitement de toute sorte de maladie.

c) Les arts
Les chercheurs et les musées internationaux reconnaissent aujourd’hui que les arts traditionnels Congolais sont parmi
 les plus raffinés et les plus précieux du monde. Ce n’est pas sans raison que les artistes modernes Congolais sont parmi les meilleurs du monde contemporain.  Les musiques et les danses contemporaines congolaises sont adorées en Afrique et partout dans le monde.  Ce qui est remarquable est que les artistes Congolais n’imitent pas ; ils créent ; ils inventent ; ils développent à partir de leur imagination créatrice Des études dans des universités Occidentales révèlent que les plus de 400 groupes ethniques et tribus de la RDCreprésentent l’une des plus fortes concentrations de richesse culturelle sur la planète terre. Si donc les Congolais prennent conscience de ce qu’ils sont, arrêtent des guerres et violences destructives, ils vont conduire le monde dans une révolution culturelle jamais vu avant.  Si les leaders politiques de la RDC peuvent retrouver la conscience, comprendre qu’ils ne sont pas nés leaders à vie, et que avant eux il y a eu des leaders, et après eux il y aura des leaders ; si les leaders politiques peuvent comprendre qu’il faut faire son temps et laisser la place aux autres, aux jeunes générations, d’appliquer leur idéalisme pour le développement du pays, alors la RDC va se transformer et transformer toute l’Afrique en termes de culture et art, et devenir la destination mondiale de pèlerinage touristique.  Voici un appel urgent pour vous, leaders politiques et militaires Congolais : cessez d’être un blocage ; stimulez la créativité et l’inventivité de votre peuple ; laissez la place aux autres pourbâtir sur ce que vous avez ou n’avez pas réalisé Ce n’est pas une personne, un règneou une génération qui développe un pays ; c’est la succession des personnes, des règnes, et des générations qudéveloppent un pays.  Car le développement n’est pas un don de quelqu’un, c’est un cheminement continuel qui demande la contribution et  l’ingénuité de chaque personne et de chaque génération 

d) Les technologies industrielles
Des Congolaises et Congolais ont invent
é des produits chimiques, des robots, des méthodes de transformation des produits industriels.  Certains ont tenté de lancer des fusés. En Occident, nombreux sont les Congolais et ressortissants Congolais qui ont inventé des techniques industrielles qui ont fait avancer les manufacturesdes voitures et des vaisseaux spatiaux.  Des Congolais et ressortissant Congolais en Occident ont mis sur pied des logicielles de control de vibration et demécanisation automatique des chaines de production industrielle.  Dans le domaine d’architecture et bâtiment, des Congolais et ressortissant Congolais aux USA, au Canada, en Australie, en Europe de l’Ouest, ont réalisé des œuvres fantastiques mais qui restent inconnues des Congolais en RDC. Bref, il n’y a rien que les Congolais ne peuvent pas faire dans leur pays par eux-mêmes, car ils le font magnifiquement en dehors de la RDC où ils ne sont pas victimes des tracasseries policières, militaires ou des agents de sécurité ; ils le font magnifiquement en dehors de la RDC parce qu’ils vivent en liberté et en paix et se dédient à acquérir etdévelopper des connaissances et capacités techno-professionnelles  qui font d’eux des inventeurs et innovateurs respectés et honorés dans les sociétés où ils vivent.

3. Action transformatrice

Peuple Congolais: vous êtes des héros, mais vous vous ignorez. Vous ne semblez pas connaitre la vérité sur vous-mêmes.  Malgré les tracasseries militaires, policières, et des agents de sécurité, tracasseries des milices et rebelles de toute sorte, vous résistez tout cela. Vous surpassez la peur et réussissez à maintenir vos familles et vos communautés. Vous êtes parmi les habitants les plus courageux sur la planète terre.  Ni les guerres, ni les violences et les abus n’ont éteint la chaleur de votre générosité et hospitalité.  Malgré les invasions extérieures, malgré les efforts tant internes qu’externes pour la balkanisation de votre pays, vous êtes déterminés à rester unis au sein de la RDC, la terre de vos ancêtres, et à maintenir son unité nationale. 
Les multiples guerres et les épreuves de l’histoire ont plutôt formé et renforcé votre caractère national de résistance.  Ceux qui vous ont confronté savent que, peu importe combien de temps leur succès, votre détermination les a vaincus: le Congo Indépendant de Léopold II, la fin du Congo-Belge, la fin du Zaïre, la fin de la révolution de Mzee, etc., tous ont été misérablement vaincus.  Et maintenant, vous devez vaincre le régime illégitime. Les dernières manigances, y compris le semblant de calendrier électoral, vont misérablement échouer devant votre détermination.  N'attendez pas que le monde extérieur, la communauté internationale, prenne le devant de votre combat au risque de vous distraire et ralentir votre libération.  La communauté internationale n’agira pas à votre place. La communauté internationale sait très bien le drame que vous vivez; et lorsque vous allez vous lever pour prendre de sursaut votre destinée entre vos mains, la communauté internationale se ralliera derrière vous.

Habitants de la RDC, leaders politiques et militaires épris du patriotisme et du sens de justice et de dignité.  N’allez pas gauche-droite, allez droit au but. Rejetez ce calendrier électoral et proposer un calendrier électoral d’une seule page qui détermine la date des élections présidentielles au plus tard fin Mai 2018, comme ça tout le monde a six mois pour réaliser le changement pacifique du pouvoir présidentiel en RDC. Un tel calendrier peut explicitement demander l’assistance financière des USA et des Nations Unies, et l’assistance sera accordée. Un tel calendrier peut demander que MONUSCO se charge de la protection des candidats à la présidence, et de la protection des urnes, et l’assistance sera accordée. Si la CENI ne publie pas un nouveau calendrier avec un tel compromis, alors le sursaut doit avoir lieu en fin Décembre 2017.  Souvenez-vous de Décembre 2016 ? Décembre 2017 ? Et maintenant Décembre 2018 ? Quoi de nouveau ? Mensonge sur mensonge.

4Conclusion

La renaissance de la RDC, votre renaissance ne peut plus attendre. Peuple de la RDC : c’est vous seul qui pouvez et devez restaurer la promesse d'un avenir meilleur pour vos enfants.  Alors vos filles et fils vont transformer sur place vos immenses ressources naturelles en produits finis. Votre richesse ne sera plus mesurée enmatières premières,  mais plutôt en créativité, en production et exportation industrielles et manufacturières. Vos jeunes filles et jeunes garçons deviendront des experts scientifiques, des ingénieurs, des médecins, des pharmaciens, des botanistes, des inventeurs, des innovateurs et entrepreneurs. Ils vont concevoir, développeret réaliser des choses magnifiques sur place en RDC parce que vous aurez mis fin aux tracasseries policières, militaires, et autres dont vous êtes quotidiennement victimesVos jeunes filles et jeunes garçons vont lancer des traitements médicaux miraculeux. Ils vont émerger comme leaders dans la découverte des mystères de notre univers. Vos jeunes filles et jeunes garçons vont publier des livres sur toutes les branches de connaissance et dans tous les domaines.

Peuple Congolais, vous êtes capables d’exiger et de gagner votre liberté par vous-mêmes pour vous-mêmes. Cela vous permettra de construire par les travaux de votre imagination créatrice et les travaux de vos mains vos routes, vos chemins de fer, vos bâtiments ministériels, vos campus universitaires, vos voitures, vos trains,vos avions, et tout ce dont vous avez besoin. Vous allez  transformer sur place vos énormes ressources naturelles immensément variées en produits finis pouréliminer le chômage et la pauvreté en RDC et en Afrique. Le temps, c’est maintenant.  Il faut agir. Il ne faut plus attendre. C’est maintenant entre vos mains de faire la différence.
Tongele N. Tongele, Ph.D.
Docteur en génie mécanique et professeur d’université aux USA
tongele@cua.edu     
 
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top