Liens commerciaux

0
- Le nom des cinq représentants de l’Afrique à la Coupe du monde-Russie 2018 ne constitue pas une surprise, chacun faisait, au coup d’envoi des éliminatoires, partie des candidats sérieux à la qualification, à savoir le Nigeria, l’Egypte, le Sénégal, Le Maroc et la Tunisie.

Derrière l’Egypte et le Nigeria qui avaient empoché leur billet dès la 5ème journée, les trois autres ont attendu leur dernier rendez-vous avec le terrain pour les imiter.

Le Sénégal aura été le premier en allant s’imposer, dès vendredi soir, à Polokwane, face à l’Afrique du Sud par 2-0, sur des buts signés Diafra Sakho et Thamsanqa Mhkize, contre son camp. Cela a permis à la nouvelle génération des Lions de la Teranga d’imiter celle de 2002, qui avait atteint les quarts de finale du Mondial.

2 à 0, c’est également la performance d’autres Lions, ceux de l’Atlas, qui pouvaient se satisfaire d’un nul à Abidjan et qui sont allés l’emporter face à des Eléphants, incapables de sonner la charge alors qu’ils étaient au pied du mur. Nabil Dirar et Mehdi Benatia leur ont fait comprendre que le passé n’est pas toujours le meilleur allié du présent. La Côte d’Ivoire qui n’a remporté que deux de ses six matches aura été une des grandes déceptions de ces éliminatoires.

La Tunisie, troisième représentant du nord, a fait le service minimum à Radès. Il lui fallait un point. Elle l’a pris aux dépens de la Libye.


Leurs participations à la Coupe du monde se présentent de la manière ci-après : Nigeria (5) 1994, 1998, 2002, 2010, 2014 ; Maroc (4) 1970, 1986, 1994, 1998 ; Tunisie (4) 1978, 1998, 2002, 2006 ; Egypte (2) 1934, 1990 ; Sénégal (1) 2002.


LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top