Liens commerciaux

0
Les manifestations publiques en République Démocratique du Congo ne sont plus autorisées suite aux abus enregistrés depuis un certain temps. La levée de cette mesure n’est pas encore fixée. Pourtant, à travers l’étendue du pays, les manifestations continuent à se faire. Les « dégâts » matériels et les pertes en vie humaines sont à signaler.

Les évêques de la Conférence Épiscopale Nationale du Congo ont, à l’occasion de la publication du rapport d’observation des élections par Justice et Paix – une ONG belge de droits de l’homme-, dressé un bilan très sombre à ce sujet.

La CENCO fait un bilan d’au moins 56 personnes tuées dont 52 par balle lors des manifestations en RDC entre avril et octobre de l’année en cours. Ce dernier est le fruit d’un monitoring sur les manifestations en RDC conduit par 200 observateurs déployés sur le terrain par la Cenco.

Par KKM
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top