Liens commerciaux

0


La Majorité présidentielle (MP) se dit satisfaite de l’échec de «la journée ville morte » mercredi 15 novembre. Le porte-parole de la MP, André-Alain Atundu Liongo, note que le peuple congolais n’a pas suivi le mot d’ordre lancé par les organisateurs. Il a ainsi invité la population à exercer une vigilance sans faille sur les «radicalisés, décidés à tout mettre en œuvre pour bloquer le processus électoral.»




Devant la presse, Atundu Liongo a salué « la grande maturité du peuple congolais face aux opérations téméraires et intempestives de ville morte. » Selon lui, la population congolaise dans son ensemble « a superbement ignoré le mot d’ordre de ville morte lancée par certains activistes en mal d’inspiration dans le seul but de contrecarrer les initiatives du chef de l’Etat dans la normalisation de la situation politique de notre pays. »




La MP est convaincue que les Kinois ont compris la mauvaise foi et « la supercherie de ces démocrates de façade qui veulent ainsi créer délibérément une confusion dans l’esprit des Congolais pour aboutir à un dialogue politique dans l’espoir d’accéder au pouvoir par des combinaisons maffieuses en dehors des élections, seule voie démocratique en la matière. »
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top