Liens commerciaux

0

Le président de la commission économique et financière de l’Assemblée nationale a présenté mercredi 29 novembre 2017, le fruit de leur travail, devant les élus du peuple, lors de la séance plénière organisée au Palais du Peuple. A l’issue de cet exercice, Jean- Luc Mutokambale a mis à nu le fait qu’un déficit budgétaire de l’ordre de 227. 171. 881. 978,73 Francs congolais ait été constaté. Comme si cela ne suffisait pas, une différence énorme a été constatée, entre les recettes mobilisées et les dépenses effectuées au cours de l’exercice 2016. A ce sujet, le bureau de la Chambre Basse du Parlement a formulé des recommandations en vue d’effectuer des enquêtes et de sanctionner les auteurs de ce manque à gagner. La procédure, va-t-elle aboutir ? L’avenir le dira. En effet, la présente loi portant Reddition des comptes du Budget du pouvoir central pour l’exercice 2016 est élaborée conformément aux articles 172 et 173 de la constitution et en application des articles 28, 29, 30, 81, 82,84, 87 et 127 alinéa 5 de la loi n° 11/011 du 13 juillet 2011. Le président de l’ECOFIN, Jean-Luc Mutokambale, a tenu à rappeler lors de la présentation du rapport, les péripéties relatives aux finances publiques de manière à crédibiliser la démarche de la commission qu’il dirige, avec quelques honorables Députés nationaux. Notons qu’à ce sujet, un aperçu clair et net s’est révélé dans la quintessence au niveau même du corps dudit projet de loi. Le présent texte répond également à l’obligation faite au gouvernement de rendre compte de sa gestion du dernier exercice budgétaire clos. Cette fois-ci, c’est l’exercice du budget 2016 qui était mis en exergue. Comme innovation, grâce à la nouvelle loi, le gouvernement présente des opérations de l’exécution dudit budget, telles qu’elles ont été enregistrées à partir du compte général du trésor. Avec des chiffres et des preuves à l’appui, il laisse vraiment à croire, en effet, la perte de plusieurs milliers de franc congolais. Mais, des questions se posent, où vont les millions de francs congolais de la caisse de l’Etat ? Qui sont à la base de déficit budgétaire de l’exercice 2016 ? Difficile à savoir, à l’évidence, une commission d’enquête sera mise à pied pour trouver ces malfrats et les sanctionner sévèrement, à en croire le bureau de la chambre basse du parlement. Cet examen approfondi et démonstratif, a été effectué dans cette commission économique et financière, il reste juste à espérer si seulement si ces résolutions vont aboutir à un changement. Notons que la loi portant Reddition des comptes des finances, après avoir été jugée recevable, sera transférée les jours à venir, à la chambre haute du Sénat pour enrichir le texte.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top