Liens commerciaux

0

Le pape François a fait une « Prière pour la paix au Soudan du Sud et en République démocratique du Congo », ce jeudi 23 novembre 2017, à 17h30, en la basilique Saint-Pierre. « Quelle hypocrisie de nier les massacres de femmes et d’enfants! Là, la guerre montre son visage le plus horrible! (…). Ce soir, par la prière, nous voulons jeter des semences de paix dans la terre du Soudan du Sud et de la République démocratique du Congo, et en toute terre blessée par la guerre », a-t-il dit dans sa courte homélie. Pour l’occasion, des chants en swahili, en français et en anglais ont accompagné la prière. De grands portait d’enfants de la RDC et du Soudan du Sud ont été brandis par les fidèles avant d’être déposés sur des chevalets. Le pape a demandé à Dieu, dans sa prière, «d’abattre les murs de l’inimitié» entre les hommes, de secourir les femmes congolaises et sud-soudanaises, premières victimes de la guerre, de «sauver les enfants qui souffrent des conflits auxquels ils sont étrangers, mais qui volent leur enfance» et leur vie. Il a suggéré aux dirigeants et autres parties prenantes des conflits de favoriser les solutions pacifiques. «Nous chrétiens, nous croyons et nous savons que la paix est possible parce que le Christ est ressuscité», a-t-il dit. Deux statues de la Vierge Marie ont été bénies par le Pape. Elles seront envoyées au Soudan du sud et en RDC comme symboles de la proximité de la « mère de Dieu » avec les victimes. A Kinshasa également, les fidèles s’étaient rassemblés autour du Nonce apostolique à la Paroisse Sacré cœur en communion avec le Pape.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top