Liens commerciaux

0

Les activités sont paralysées ce samedi 9 décembre 2017 décembre 2017 dans la ville de Beni (Nord-Kivu) suite à la manifestation de la population qui proteste contre l’assassinat d’au moins cinq personnes la veille dans la Commune Mulekera. Les habitants munis de corps sans vie ont battu le pavé le long du boulevard Nyamwisi en signe de protestation. «Le soulèvement fait suite à l’assassinat de cinq personnes dont quatre d’une même famille en cellule Bas-Congo et le blessé conduit à l’hôpital général a succombé de ses blessures. Les jeunes énervés ont refoulés les élèves qui étaient déjà à l’école dans la commune Mulekera (…) la police a dispersé à coups de sommation les jeunes qui ont brûlé des pneus sur la voie publique», a témoigné Delphin Mupanda, journaliste basé à Beni. «Nous déplorons toujours la militarisation dans la ville. Nous avons entendu des crépitements des balles dans le quartier et de gaz lacrymogène car la population était exacerbée », a dit à ACTUALITE.CD, Gilbert Kamabale, président de la société civile de Beni. La manifestation de ce samedi intervient alors qu’au moins quinze casques bleus ont été tués jeudi dernier à Semuliki dans le territoire de Beni suite à une attaque attribuée aux présumés rebelles ougandais de l’ADF.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top