Liens commerciaux

0
Une délégation composée des présidents des groupes parlementaires de l’opposition et des quelques membres de chaque groupe a rencontré ce mercredi le président du Sénat dans le cadre d’une démarche de lobbying pour tenter de résoudre la crise nouvelle né de l’adoption par l’Assemblée nationale du projet de révision de la loi électorale.

Pour Christophe Lutundula, le Sénat avait sauvé les meubles et ramené la paix dans le pays après des événements tragiques qui ont émaillé la précédente tentative du pouvoir de réviser la loi électoral en 2015. A ce titre, les groupes parlementaires sont allés rencontrer le doyen pour lui faire part des dispositions de cette loi qui sont en contradiction avec la constitution.

« Nous sommes allés sensibiliser le Président du Sénat qui est d’ailleurs le doyen en âge et en expérience politique de tous les animateurs des institutions politiques à la date d’aujourd’hui. Aucune réforme de la loi ne peut énerver la lettre et l’esprit de la loi et la question du seuil touche à la constitution. Léon kengo wa dondo nous a dit qu’il nous recevra dans 48 heures, le temps de réfléchir sur l’ensemble des questions soulevées et il nous dira comment il perçoit la chose et comment sortir la tête Haute. Rappelez vous qu’en 2015, c’est le sénat qui nous a sauvé les meubles et permis à notre pays de retrouver le calme et la sérénité et consolider la cohésion nationale. Donc il y a une sagesse incontestable du sénat et de son président « , a déclaré Christophe Lutundula.

Pour l’opposition au parlement l’option de rencontrer Joseph Kabila est envisageable.

« Nous sommes des républicains et non des démocrates violents. Ça ne nous gêne pas pour approcher le chef de l’État afin qu’il nous reçoivent. Nous ne partons pas voir le chef de la Majorité, mais le Président de la République. C’est à lui de voir si il veut jouer son rôle constitutionnel ou bien rester militant du PPRD », a-t-il lancé.

La loi électorale a été votée lundi, tard dans la soirée; à l’Assemblée nationale et transmise au Sénat pour seconde lecture.

Rachel Kitsita
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top