Liens commerciaux

0

Le secrétariat général au ministère des Relations avec le Parlement est instruit de dresser, dans un bref délai, le d’activités des deux Chambres du Parlement ainsi que des organes délibérants des 26 provinces de la RDC. C’est ce qui ressort de la visite du ministre d’Etat Jean-Pierre Lisanga Bonganga au siège des services administratifs accompagnant son ministère. Au cours de sa première visite au secrétariat général du ministère des Relations avec le Parlement, le ministre d’Etat souhaite que " ce rapport reprenne des propositions constructives susceptibles de renforcer l’équilibre et l’harmonie entre les Exécutifs provinciaux et les Assemblées provinciales au regard de la jeune expérience démocratique de ces organes délibérants ». La démarche du ministre d’Etat Lisanga Bonganga s’appuie sur une vieille tradition qui veut que le ministère des Relations avec le Parlement, qui assure la présence du Gouvernement dans les débats parlementaires, et qui suit les délibérations des chambres parlementaires en séance plénière et en commission, fasse le point de l’ensemble des activités législatives. L’occasion faisant le larron, Lisanga Bonganga a rappelé que " notre rôle dans la vulgarisation des lois de la République est essentiel ". Il promet que "cette année sera couronnée par l’organisation des élections libres, transparentes, crédibles et apaisées d’où nous devrions être en mesure de permettre à nos citoyens de s’imprégner de l’arsenal juridique qui encadre le déroulement de ces opérations ". Dans cette optique, le ministre d’Etat pense que "le souverain primaire doit connaître la portée des lois qui sont votées au Parlement et promulguées par le Président de la République". " Ces actions requièrent la participation d’autres acteurs et partenaires dans leurs mises en œuvre opérationnelles ", précise Lisanga Bonganga. Voilà pourquoi il attend impulser ces actions en s’appuyant sur des réflexions et initiatives venues aussi de son administration qu’est le secrétariat général des Relations avec le Parlement. L’entretien du ministre d’Etat et le personnel du secrétariat général aux Relations avec le Parlement, qui intervient après la clôture de la session ordinaire parlementaire de septembre et à deux semaines de la fin de l’année 2017, est une occasion pour Lisanga Bonganga " de communiquer quelques orientations liées aux attributions spécifiques du ministère ". Raison pour laquelle le secrétaire général Abolia se dit heureux que toutes ces instructions seront appliquées. Le secrétaire général aux Relations avec le Parlement se dit aussi content d’apprendre de la bouche du ministre de tutelle que l’administration des Relations avec le Parlement sera désormais impliquée dans la vulgarisation des textes législatifs. " Une première depuis que ce secrétariat général existe ", dixit M. Abolia reconnaissant un nouvel esprit qui s’est installé depuis l’avènement de Lisanga Bonganga à la tête de ce ministère. " Nous allons prendre toutes les dispositions pour que le travail sollicité par le ministre d’Etat soit réalisé dans le délai exigé ", promet le secrétaire général aux Relations avec le Parlement.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top