Liens commerciaux

0
L’église a le droit « de porter un jugement moral même en des matières qui touchent le domaine politique quand les droits fondamentaux de la personne ou le salut des âmes l’exigent », ont signifié les évêques dans un communiqué à dix points, lu devant la presse jeudi 11 janvier.

Première apparition médiatique de prélats catholiques après un court séjour à Brazzaville, reçus par le président congolais Sassou Ngwesso. Dans la note, les évêques font mention d’une « campagne d’intoxication, de désinformation voire de diffamation » au détriment du Cardinal Laurent Monsegwo, « orchestrée même par de responsables des Institutions de la République ».

En référence à la marche du 31 décembre, appelée par le comité de laïcs catholiques, les évêques soulignent qu’ « il est juste urgent que des sanctions exemplaires soient prises à l’encontre de ceux qui ont torturé, blessé et tué » les manifestants ainsi que de ceux qui ont délibérément profané les églises.

CAS-INFO
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top