Liens commerciaux

0

Le président de la Nouvelle Génération pour l’Émergence du Congo (NOGEC), Constant Mutamba, appel la classe politique à se focaliser sur les enjeux électoraux, garantis par le calendrier électoral. “Nous avons l’obligation de nous focaliser sur la tenue des élections. Nous considérons tous les appels à la révolte comme une distraction qui va retarder le processus électoral”, a expliqué le président de la Nogec dans un point de presse qu’il a organisé le 19 décembre 2017. Constant Mutamba salue, notamment, l’adoption de la loi électorale par le parlement. “Nous croyons que la question du seuil va permettre l’assainissement de l’espace politique congolais qui est devenu comme la poubelle. Aucune nation au monde ne peut se développer avec plus de 700 partis politiques. Au sujet de la caution, il est important de limiter l’accès aux élections parce-que la politique est aristocratique. La politique est une école”, a-t-il ajouté. Contant Mutamba a profité de l’occasion pour faire un état de lieux de l’opération “Maponami Na Kimia (MAKI) qu’il a lancée depuis le 18 novembre dernier. «Nous avançons dans la sensibilisation pour que les jeunes s’approprient leur destin et participent pleinement au processus électoral. Nous disons non aux manipulations des jeunes en ce moment», a-t-il déclaré. La NOGEC, annonce son président, projette un grand meeting le 05 février prochain au stade municipal de la commune de Masina. Lors de cette rencontre, la structure présentera ses candidats pour les élections.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top