Liens commerciaux

0

Où donc et pourquoi a eu cette rencontre dont la série de photos a fait un buzz?

Rencontre au sommet entre l’Eglise Catholique congolaise et le Rassemblement de l’opposition anti-Kabila, du moins, l’aile tractée par le richissime ex-gouverneur du Katanga, Moïse Katumbi Chapwe qui vit entre Bruxelles, Londres et Paris, New York et Washington? La photo de cette poignée de mains s’est échangée lundi 11 décembre 2017 comme celle qui ne s’échange qu’une fois le siècle!

A LA SOLDE DE MKC.
Où donc a eu lieu cette rencontre? Sans aucun doute sur une plate-forme aéroportuaire, «quelque part en Europe», à l’arrivée d’un avion. En provenance d’où? Qui donc venait d’atterrir? Certainement le puissant Cardinal Laurent Monsengwo Pasinya, un proche du Saint-Père, François. Le richissime ex-gouverneur Moïse Katumbi Chapwe avait-il besoin de faire le déplacement matinalement pour accueillir lui-même son «hôte»? Les deux hommes auraient pu se donner rendez-vous «calmement en ville» plutôt que de se donner en spectacle dans le hall boné d’un aéroport…
Autre problème: à quand remonte-t-elle cette photo? Nombre de personnes qui «suivent» affirment qu’il s’agit d’une bien vielle photo - datant au moins d’un an. Qui l’a donc mise en ligne ce 11 décembre 2017 et pourquoi? Si c’est celui de communiquer positivement, la photo doit avoir été mise logiquement par des pro-Katumbi. Du coup, ils embarrassent le clergé congolais, précisément, l’épiscopat, soupçonné d’aller à la rencontre d’une richissime personnalité politique pour espérer recevoir un... don! La série de photos peut également avoir été mise en ligne par des anti-Katumbi et des anti-Monsengwo voulant dénoncer des rapports incestueux…

A cette rencontre, le richissime ex-gouverneur n’était pas seul. Flanqué de son désormais porte-parole personnel qui ne le quitte plus, l’ancien ministre du Plan également ancien président du Parlement, Olivier Kamitatu Etsu autrefois candidat Président de la République…
Intéressant de lire les commentaires sur Twitter. «Dans nos vies d’adulte, les forces du Bien ont toujours vaincu celles du mal. L’Eglise, cette force dormante de notre République, n’a pas encore exécuté sa dernière homélie…» (Henri Mahangu); «De MK et de OK, notons qu’ils ont soutenu la honte qui se manifeste aujourd’hui…» (Papi Mbikay); «S’il faut faire confiance à quelqu’un, c’est à une personne de terrain et de constance. MK et OK ne le sont pas» (Papi Mbikay); «L’opinion que MK et OK font partie de «force du bien» est dubitative. Hier, ils ont soutenu et la force de ce qui vous fait mal aujourd’hui…» (Papi Mbikay); «Les erreurs nous permettent de perfectionner notre stratégie. Ensemble, nous sommes plus forts que les forces du mal. Qui n’a pas commis des erreurs???? Tournons la page et adoptons un plan de bataille. Pas d’improvisation» (Vital Kamerhe); «Moi j’attends que la Kabilie puisse dire aussi que cardinal Mosengo mange aussi l’argent de Moïse » (Desie Magloire); «Bientôt, on accusera le cardinal d’être à la solde MK si c’est pas déjà fait… » (patientfidel). Alors, la main dans la main ou la main dans le sac?
T. MATOTU. ( lesoftonline.net )
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top