Liens commerciaux

Emission Kiosque du 23 Avril 2018 avec Mike Mukebayi et Serge Kabongo : Katumbi veut chasser Kabila par les armes !

0


Le porte-parole du gouvernement, Lambert Mende, juge «irrationnelle» l’opération de l’église catholique visant à sonner la cloche chaque jeudi le soir pour exiger le respect de l’accord du 31 décembre 2016.



«Là je pense qu’il y a beaucoup d’irrationalité dans la mesure où ce qu’ils demandent est en train de se faire. Nous avons un calendrier électoral qui prévoit des élections à la date qui a été convenue par tout le monde puisqu’on devait les avoir à la fin de cette année sauf en cas de force majeure. Sous leur médiation, on a demandé que les trois institutions se concertent, la CENI, le CNSA et le gouvernement et ces institutions se sont concertées (…) et voilà que des Congolais se lèvent pour dire quoi ? Vous voulez enfoncez une porte qui est ouverte ? C’est un peu d’irrationalité, d’impatience qui ne s’explique pas. C’est une façon pour eux d’attirer une attention sur eux »,a-t-il dit au cours de sa conférence de presse ce jeudi 21 décembre 2017.


Mende affirme que la police peut prendre des dispositions quant à ce car, d’après lui, constituant de tapage nocturne.

« S’ils veulent faire sonner des cloches à 21 heures, libre à eux. Encore que la police a dit que c’est du tapage nocturne et c’est une infraction. La police peut prendre des dispositions en ce qui concerne le tapage nocturne. Nous sommes en démocratie. Pourquoi vous voulez que j’aie des points de vue sur les points de vue de l’église ? C’est des Congolais. Moi aussi j’ai des points de vue sur lesquels l’église ne peut pas apporter de jugement. Mais je trouve ça un peu excessif, irrationnel», a-t-il martelé.

Jeudi dernier, la cloche a sonné dans plusieurs paroisses catholiques de Kinshasa à 18 heures et 21 heures.
Patrick Maki
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top