Liens commerciaux

Emission Kiosque du 23 Avril 2018 avec Mike Mukebayi et Serge Kabongo : Katumbi veut chasser Kabila par les armes !

0
« Kabila et son régime ont refusé d’organiser les élections au moment où on l’attendait le plus. C’était en novembre 2016. Kabila a perdu légalité et légitimité. Il n’est pas seulement question d’élection, mais d’abord il s’agit d’un problème politique », a dit Jean-Marc Kabund répondant aux questions de Patient LIGODI (ACTUALITE.CD) au cours de l’émission Top Presse de Top Congo de ce samedi 9 décembre.

Extraits

Est-ce que l’UDPS va participer à ces élections ?

Je ne peux pas répondre à cette question. Vous connaissez notre position. Kabila doit partir au plus tard le 31 décembre 2017. Nous demander de participer aux élections sur base d’un calendrier électoral fabriqué à Kingakati, je pense que ce n’est pas le débat.

Sur base de ce calendrier, vous ne participerez pas à ces élections ?

Dès lors que Kabila va nous laisser la place. Mais, c’est au peuple de décider si Nangaa va continuer, s’il a confiance en ce bureau de la CENI. Moi, je pense que non. Tout se dessinera après le départ de Kabila. Pour nous, Kabila a sabordé l’accord du 31 décembre. Nous ne pouvons pas accepter d’être roulés une deuxième fois.

Comment comptez-vous organiser ces élections sans loi électoral ni calendrier ?

On ne va organiser les élections pour les organiser. Il faut des fondements : la légalité et la légitimité. Nous avons reconstitué cette légitimité au centre interdiocésain. Kabila l’a sabordé une fois de plus. La crise dans ce pays, ce n’est pas les élections, mais c’est Monsieur Kabila.


actualite.cd
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top