Liens commerciaux

0
Le Directeur de cabinet du Premier ministre Bruno Tshibala, Michel Somwe vient d’échapper de justesse à un lynchage. En début d’après-midi de ce lundi 29 janvier 2018, il a été molesté dans l’enceinte de la primature par des combattants de l’UDPS qui ont rejoint son Chef. On lui reprocherait d’avoir proposé de réduire les effectifs de conseillers au cabinet du Chef du gouvernement.
Qu’un responsable politique congolais soit agressé, ce n’est pas si grave en République démocratique du Congo depuis des longues années. Mais quand cela se passe au pays et surtout à la primature située dans l’un des quartiers les plus sécurisés de la capitale congolaise, on a des raisons de s’en inquiéter.
Selon des témoins, ils ont failli le jeter sur le fleuve Congo, situé juste à quelques mètres de là et s’en est sorti avec des légères blessures. « Son péché c’est d’avoir proposé à son chef de réduire les effectifs de ses conseillers à la primature. C’est ce qui lui a attiré cette colère des combattants », a témoigné un témoin.
Il a poursuivi que les anciens radicaux de l’UDPS étaient en colère contre lui depuis sa prise de fonctions. « Ils l’accusent de vouloir les retourner au chômage alors qu’ils ont enduré la souffrance durant des décennies. Ils étaient prêts à les larguer dans le fleuve et il a eu la vie sauve grâce à l’intervention d’un autre conseiller de Tshibala », a ajouté un autre témoin.
Alternance
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top