Liens commerciaux

Emission Kiosque du 23 Avril 2018 avec Mike Mukebayi et Serge Kabongo : Katumbi veut chasser Kabila par les armes !

0
M. Léonide Mupepele  administrateur directeur général honoraire du Centre d’expertise et d’évaluation  des matières précieuses et semi-précieuses (CEEC)  estime  que la RDC, est un  pays  producteur de plusieurs métaux dont les cours sont aujourd’hui en hausse. Pour l’expert congolais qui s’exprimait  devant la presse locale,  les prix de ces matières précieuses, principalement des métaux liés à la fabrication des voitures électriques connaissent une forte  croissance sur le marché international.

Dans la mesure où ces matières entrent dans la fabrication  des véhicules à moteurs  électriques, il s’agit donc d’une technologie nouvelle qui soutiendra davantage la demande de ces métaux pendant les dix ou quinze prochaines années. Une voiture électrique consommera quatre fois plus de cuivre que le véhicule traditionnel.

Le producteur du cuivre et du cobalt (principales matières utilisées pour la fabrication des  voitures électriques), la RDC doit s’attendre à une forte demande sur  le plan international. En ce qui concerne le   cobalt, 80% de stocks fournis sur le marché mondial proviennent de la RDC.

Devant cette perspective, il propose la mise en place d’une  cellule de réflexion, quant à ce.    Normalement, a-t-il souligné,  l’ensemble du budget national devra connaître une hausse substantielle sur le plan fiscal.



Les recettes des exportations vont s’accroître de 20 à 30% en 2018. Elles passeront de 10 ou 12 milliards de dollars us, voire 16 milliards de dollars. Les 30% des chiffres d’affaires revenant à l’Etat devront se situer à 5 milliards de dollars, rien que pour les recettes fiscales minières. Malheureusement, il y a coulage de recettes et le trésor ne peut recouvrer que 2,5 milliards USD


LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top