Liens commerciaux

0
L’Ambassadeur de la Grande Bretagne en RDC John Murton a été reçu, le vendredi 16 février 2018 à Kinshasa, par le président de l’Assemblée nationale, Aubin Minaku Ndjalandjoko. Au menu des échanges, les élections.

« Fructueux échanges avec l’honorable Minaku Aubin, président de l’Assemblée nationale. Nous avons souligné l’importance de donner aux partis politiques la possibilité de changer leurs représentants à la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), selon l’Accord du 31 Décembre 2016, pour renforcer la confiance au processus électoral », a fait savoir l’ambassadeur sur son compte Twitter.

Et de poursuivre : « Nous avons parlé aussi des ‘machines à voter’ et l’importance ne pas commencer à les utiliser au niveau nationale mais avec un pilote ».

Le président de l’Assemblée nationale s’est dit confiant, précisant que le Ceni usera de sagesse en ce qui concerne sa mission.

Notons que cette rencontre intervient quelques jours après les révélations du ministre britannique des Finances John Glen. Répondait à une question parlementaire posée par la députée Helen Goodman, le ministre Glen a affirmé le gel des avoirs de quelques officiels congolais par les Britannique au titre des sanctions européennes.

Intervenant le lundi 12 février 2018 au Conseil de sécurité des Nations Unies à New York, l’Américaine Nikki Haley a demandé au gouvernement de la RDC de laisser l’Union pour la démocratie et le progrès social (Udps) changer son délégué à la Ceni comme elle le souhaite.

Rappelons que L’Udps avait demandé le jeudi 7 décembre 2017 à l’Assemblée nationale le remplacement de son représentant au poste de rapporteur au sein de la Ceni, poste actuellement occupé par Jean Pierre Kalamba Mulumba en qui le parti dit avoir retiré sa confiance, et cela conformément à l’Accord de la Saint-Sylvestre.

Clément Muamba/Times.cd
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top