Liens commerciaux

0
La situation dans la sous-région de la SADC sera au menu des entretiens avec son homologue congolais, Joseph Kabila. Après l’Angolais Joao Lourenço, le Brazzavillois Denis Sassou Nguesso et le Gabonais Ali Bongo, Emmerson Mnangagwa, deuxième Président zimbabwéen au pouvoir depuis le 24 novembre dernier, est le quatrième Chef d’Etat africain, à fouler le sol rd congolais en l’espace de deux semaines. Sans doute, des questions politiques, économiques et sécuritaires des pays membres de la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC), seront au menu des entretiens entre le président congolais Joseph Kabila et son homologue zimbabwéen Emmerson Mnangagwa. Historiquement, le Zimbabwe compte parmi les pays africains qui ont apporté leur assistance à la RD Congo, sous le régime de feu le Président Laurent Désiré Kabila, pendant la guerre d’agression du pays en 1998. Depuis, dans la capitale congolaise par exemple, le séjour des troupes zimbabwéennes, casernées dans les alentours de l’aéroport international de N’Djili, a été immortalisé par un arrêt de bus communément appelé Zimbambwe. Juste après l’aéroport de N’Djili, au quartier Mpasa I, en allant vers Bibwa, un autre coin péri-urbain de la commune de la N’Sele. D’aucuns avaient cru qu’après le la mise à l’écart du président Robert Mugabe, les relations entre la RD Congo et le Zimbabwe avaient pris un coup de froid. La visite d’Emmerson Mnangagwa aujourd’hui à Kinshasa, à son homologue Joseph Kabila, sonne comme un démenti et témoigne de l’excellence des relations entre les deux pays.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top