Liens commerciaux

0
Une fois encore, les autorités congolaises ont décidé de couper le signal d’Internet dans tout le pays ce 25 février sur le coup de 9h du matin, alors que les premiers affrontements éclataient dans les principales villes du pays (Kinshasa, Lubumbashi, Kisangani,…).

Pour la troisième fois en moins de trois mois la CLC est parvenue à mobiliser le peuple congolais pour qu’il descente pacifiquement dans les rues pour dire non aux velléités du pouvoir en place de se maintenir malgré la constitution et les accords signés.

Dès la sortie des offices religieux, les forces de l’ordre omniprésentes n’ont pas hésité à ouvrir le feu à balle réelle. Peu avant midi, on dénombrait au moins deux morts (1 à Kisangani et un à Kishasa, paroisse de Lemba). Des blessés par balles sont signalés à Lubumbashi, Bukavu, Kinshasa et Kisangani.

afrique.lalibre.be
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top