Liens commerciaux

0
Le Mouvement de Libération du Congo (MLC) et l’Union pour la Nation Congolaise (UNC) ont annoncé, dans un communiqué conjoint, ce samedi 24 février 2018, qu’ils participeront aux élections, conformément au calendrier électoral publié par la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Ce calendrier prévoit la tenue de la présidentielle couplée aux législatives nationales et provinciales, le 23 décembre 2018.

« La CENI a accepté afin de travailler avec le groupe d’experts internationaux suivant la recommandation faite à l’issue de la réunion tenue en marge de la dernière assemblée générale des Nations Unies. De ce fait, le MLC, le FCR et l’UNC et alliés affirment sans ambages leur détermination à aller aux élections suivant le calendrier publié par la Ceni », dit le communiqué.

La position du MLC, de l’UNC et leurs alliés intervient deux jours après des consultations “techniques” avec la CENI.

“Nous avons demandé que le groupe d’experts internationaux qui avait été constitué à la suite du communiqué de New-York puisse travailler avec la Ceni pour nous rassurer et cela a été acté”, avait déclaré Vital Kamerhe à l’issue de la rencontre avec les membres du bureau de la centrale électorale.

Toutefois, ces partis maintiennent leur désapprobation vis-à-vis de la machine à voter.

« L’usage de la machine à voter sur le plan de droit est illégal et viole le secret de vote », argumentent t-ils. Ils justifient le refus de la machine à voter notamment par des “contraintes logistiques, économiques et techniques” que connaît le processus électoral.

Stanys Bujakera
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top