Liens commerciaux

0
L’Autorité morale de l’Alliance des Forces Démocratiques du Congo (AFDC), Modeste Bahati Lukwebo s’est séparé à l’amiable, du Président national intérimaire de son parti, Placide Tshisumpa. Ce dernier, après avoir échoué à déstabiliser la deuxième force politique de la Majorité présidentielle, a créé son propre parti et fait les yeux doux à certains de ses anciens camarades.

ADPEC, c’est le nom du petit parti politique formé par le désormais déserteur et ex-président national intérimaire de l’AFDC. Des sources proches du Ministre d’Etat au Plan renseignent qu’il a échoué dans la mission qui lui aurait été confiée par certains cadres de la Majorité présidentielle, à savoir, déstabiliser un allié dérangeant.



Et pour réaliser cette mission, il aurait tenté de s’accaparer des cotisations du parti. « Il a lamentablement échoué et c’est pour cela qu’il a évité une humiliation au grand jour en démissionnant de lui-même », soutient-t-on.

Selon un député national de ce parti, Placide Tshisumpa aurait envoyé des messages à certains cadres pour les convaincre de le suivre dans sa rébellion. Ce, précise notre source, « en prétendant qu’il a reçu de l’Autorité morale l’autorisation de créer un autre parti ».

A l’en croire, il laisse un bilan mitigé marqué notamment par son incapacité notoire à fédérer, lui qui n’avait pas réussi à se faire élire député national dans le district de la Tshangu en 2011, en dépit des moyens financiers et matériels mis à sa disposition par l’AFDC.

JPK
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top