Liens commerciaux

0


Alors que les observateurs estiment que l’appel n’a pas fait échos dans le chef du public, le collectif des mouvements citoyens à l’origine dit « avoir fait l’essentiel » en appelant à la journée ville morte ce vendredi 09 mars. Ben-José Luendu, coordonnateur du mouvement citoyen Eccha, dans son interview accordée à Cas-info dans la matinée de la même journée, estime que « l’appel a bel et bien était suivi » tout en reconnaissant une faible ampleur.

A lui d’argumenter, « bien que le temps ne nous a pas été favori mais vous avez constaté que dans plusieurs universités, là je cite le campus de l’Université de Kinshasa, l’UPN et bien d’autres parties, il n’y a pas eu d’activités… Le plus important pour nous ce que les congolais puissent honorer la mémoire de notre héros national Rossy Mukendi ».

14 mouvements citoyens ont appelé à une journée ville morte, une façon pour eux d’honorer la mémoire de Rossy Mukendi, activiste pro-démocratie, tué par les munitions de la police le 25 février lors des manifestations initiées par le Comité laïc de coordination. Un appel qui n’a, vraisemblablement, pas été suivi.


Par Joe Kazumba / stagiaire
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top