Liens commerciaux

0
La Maternité du Centre Hospitalier Mokili-Mwinda dans la commune de N’djili est rénovée grâce à l’appui du gouvernement japonais. A l’inauguration, la semaine dernière, de cette maternité relookée, le chargé d’affaires de l’ambassade du Japon en RDC a expliqué que ce projet arrivé à terme, rentre dans le cadre du Don aux microprojets locaux contribuant à la sécurité humaine. Yukuo Murata est convaincu que cette réalisation permettra d’une part, d’augmenter le nombre d’accouchements mensuels de trente à cinquante, et d’autre part, d’offrir des examens médicaux et soins aux mères et enfants de manière régulière et continue. D’après lui, l’accès aux services sociaux de base fait partie des axes prioritaires de la Coopération entre la République Démocratique du Congo et le Japon. Pour le diplomate nippon, la maternité rénovée va contribuer à garantir "la sécurité humaine", gage d’une vie digne pour tous. Et d’ajouter : « il est essentiel de fournir l’accès aux meilleurs services de santé aux populations défavorisées ». À cette occasion, Yukuo Murata a réitéré l’engagement de son pays à continuer à accompagner les efforts du peuple congolais pour le développement du secteur de la santé. Pour rappel, ce contrat a été signé en mars 2017, avec M.Nestor Bazeye Mbela, Secrétaire général de l’"Association de Développement Communautaire Mokili-Mwinda", ADECOM- Mokili-Mwinda, et financé à hauteur de 81.922 USD. Avant la réalisation de ce projet, la faible capacité de l’hôpital obligeait les femmes enceintes de la commune de N’Djili et celles environnantes, à parcourir de longues distances sur de mauvaises routes pour accéder à des soins appropriés. Ce qui constituait un risque majeur pour la santé de la mère et de l’enfant. Pour clore son propos, Yukuo Murata considère que l’inauguration de ce projet est une preuve d’excellentes relations entre les peuples congolais et japonais. « Au nom du peuple japonais, je voudrais demander à l’ONG ADECOM-Mokili-Mwinda et aux habitants de la commune de N’Djili, d’assurer l’entretien de ces infrastructures et de ces équipements, et aussi de les maintenir en bon état le plus longtemps possible ", a conclu le chargé d’affaires de l’Empire du soleil levant en RDC.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top