Liens commerciaux

0
Le PPRD ne lâche rien. Rien, sur nationalité « italienne », de Moïse Katumbi. Devant quelques milliers de partisans rassemblés samedi à Maluku, une banlieue de Kinshasa, le Secrétaire permanent du parti de Joseph Kabila a sonné la mobilisation en vue des prochaines élections. Avec dans sa cible, l’ancien gouverneur du Katanga.

« Nous avons suivi que quelques individus ont lancé leur petite plateforme à l’étranger. Qu’ils viennent ici, l’organisation c’est ici, nous nous organisons nos réunions ici », a d’abord assené Emmanuel Shadary, en référence au lancement, le 12 mars dernier, à Johannesburg, de la plateforme ENSEMBLE, de soutien à la candidature de l’opposant, exilé.

L’ancien ministre de l’intérieur s’est ensuite fait le plaisir de revenir sur le dossier de la double nationalité : « Est-ce que moi je peux aller en Italie annoncer ma candidature à la présidence de la République parce que j’ai acquis la nationalité italienne? », a-t-il lancé, sous les vivas des partisans. « Italien depuis 2000, tu veux devenir président ici ? Jamais !», a tranché, Shadary.

« On gagne ou on gagne »

À Maluku, le PPRD était allé installer un comité dirigeant local et sensibiliser les candidats à divers niveaux des futures élections. L’occasion pour le parti au pouvoir de réaffirmer sa détermination de tout rafler.

« Le Secrétariat permanent établit son état-major à Maluku, pour écouter les habitants. On gagne ou on gagne, simplement parce qu’on est proche du Peuple », a prévenu le président de la ligue des jeunes, Patrick Nkanga.


Par CAS-INFO
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top