Liens commerciaux

0
Les députés nationaux élus du territoire de Djugu (Ituri) dénoncent la présence  des enfants  parmi les assaillants qui tuent des personnes et incendient des maisons dans  cette entité depuis plus de deux mois.







Ces élus rappellent à ces assaillants que l'utilisation des enfants comme combattant lors de ces attaques est une  violation des droits de l’enfant.
Selon la député Tabu Makusi qui revient de Djugu, ces enfants sont drogués.

« Nous fustigeons aussi l’utilisation des enfants  comme combattants. Et pour aller combattre ils [les enfants] doivent  se droguer, c’est- à- dire consommer une grande  quantité de chanvre. Je ne sais pas avec  le cerveau  de quel animal   et beaucoup d’autres produits dont nous ne maitrisons  pas la composition chimique. Et ces enfants  dans un futur proche  seront incapables d’aller à l’école, et ça c’est un problème pour le territoire de Djugu. Ils auront tout perdu non seulement la perte  de la faculté intellectuelle mais aussi leur vie même parce que ce poison  attaque les foies, le rein, le cœur, les organes nobles du corps », se lamente Mme Tabu Makusi.

Elle plaide pour la cessation des hostilités qui détruisent le  territoire de Djugu.

L'armée et la police, par la voix de leurs  porte-paroles respectifs, confirment la présence des enfants de moins de 18 ans parmi les présumés assaillants arrêtés.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top