Liens commerciaux

0
OUI, à en croire l’ancien président de la plus vieille démocratie au monde.

Pendant une conférence à Abu Dhabi, Nicolas Sarkozy a expliqué, évoquant le président chinois qui a fait changer la constitution pour briguer un troisième mandat, qu’il avait eu raison de le faire, qu’il a « raison » de rester au pouvoir.

C’est le très sérieux journal LE MONDE qui l’annonce, se référant à un enregistrement où Nicolas Sarkozy (photo) salue une Chine qui « assume ses responsabilités internationales » jugeant que Xi Jinping a eu raison de rester au pouvoir.

« Le président Xi considère que 2 mandats de 5 ans, 10 ans, c'est pas assez. Il a raison ! Le mandat du président américain, en vérité, c'est pas 4 ans, c'est 2 ans : un an pour apprendre le job, un an pour préparer la réélection. Donc vous comparez le président chinois qui a une vision pour son pays et qui dit 10 ans, c'est pas assez face au président américain qui a en vérité 2 ans », fait remarquer l’ancien chef de l’Etat français.

Pour Nicolas Sarkozy, la démocratie, où l’opinion publique a son importance dans la prise de décision, à ses revers.

Il en veut pour exemples, le manque de populisme en Chine, aux Émirats arabes unis, en Russie où si « le grand leader quitte la table, les leaders populistes prennent sa place. Parce que la polémique ne détruit pas le leader populiste, la polémique détruit le leader démocratique ».

Nicolas Sarkozy, dont les propos peuvent choquer les puristes, est même aller plus loin sur le « bien-fondé » des démocraties.

« Les démocraties sont devenues un champ de bataille, où chaque heure est utilisée par tout le monde, réseaux sociaux et autres, pour détruire celui qui est en place. Comment voulez-vous avoir une vision de long terme pour un pays ? C'est ce qui fait que, aujourd'hui, les grands leaders du monde sont issus de pays qui ne sont pas de grandes démocraties ».

Après le Congo et le Rwanda, la Chine a aboli la restriction à 2 mandats pour la présidence de son actuel chef de l’état, Xi Jinping.

Ces modifications des constitutions sont fort décriées par les pays occidentaux, principalement sur le continent africain.


LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top