Liens commerciaux

0
La guerre aux couteaux en RDC pour la présidentielle: Moïse Kabumbi, le financier trahit, le récupérateur Félix Tshisekedi et le fourbe Vital Kamerhe Nous choisissons nos amis d’après les vertus que noua leur attribuons. Nous trouvons en eux loyauté, compréhension, sécurité et camaraderie. Les trois là ils se sont choisis sur quelle vertu morale ?

Nous choisissons nos amis d’après les vertus que noua leur attribuons. Nous trouvons en eux loyauté, compréhension, sécurité et camaraderie. Les trois là, se sont choisis sur quelle vertu morale ?
Lorsque je fais une analyse approfondie, les uns tribalistes et les autres ignorants sans vision, me traitent de tous les noms d’oiseaux. Or, ce que je dis finit toujours par arriver…

Félix Tshisekedi Tshilombo a décidé de n’est plus soutenir la candidature de Moïse Katumbi le Zambien, ancien marchand de poissons…

Félix Tshisekedi a tiré ses marrons du feu en soutirant des sommes faramineuses à ce Ex-gouvenreur qui cherchait un appui politique, chez Etienne Tshisekedi. L’opportuniste sans vergogne voyant le loup venir, se transformant en charognard pour le bouffer avec ses incisives tout cru, son ex-ami et futur adversaire politique, l’instable et sans carrure politique, Moïse Katumbi…

Il avait mis la main dans la poche, lui et son frère Katebe Katoto, pour organiser le Ressemblement avec le congrès de “Genval”. Katebe, affrétera, d’ailleurs, un Jet privé “Falcon 90” pour faire plaisir à celui qui n’est pas encore enterré en RDC. Katebe Katoto l’homme de Kundabatware, tournera sa veste en rencontrant en catimini, le fermier et l’éleveur de zébus de Kingakati. Qui attend toujours l’arrivée de ses vaches, venues de sa ville natale au Rwanda…

La sagesse consiste à cultiver la possibilité de discerner les effets de la connaissance appliquée. Le sage est celui qui a été capable de combiner l’expérience en un modèle d’action dont les effets sont propices. Moïse Katumbi est dépourvu de tout ça !

D’après ce qu’on sait, il a financé les voyages d’un grand nombre des udepetiens ventripotents à travers le monde pour prêcher la bonne parole pour la cause de celui qui est aujourd’hui cocufié. Mais malheur pour lui, la mayonnaise n’a pas pris…Son discours ne passe, pas par manque de constance et de charisme…Cela ne s’achète pas !

La maison Katumbi-Félix Tshisekedi prend feu, comme elle était faite de paille, le feu a tout consumé. Décidément, les gens de l’UDPS ont une petite morale. Peut-on, jeter la pierre sur le “leader Maximo”, je me réserve de le dire, de peur qu’on me taxe encore de tribalisme primaire. Mdr !

Un grand poète Perse disait: La motivation morale de l’homme pour le bien est à la fois biologique et psychologique. Elle se manifeste,chez lui, par le désir d’harmoniser son être avec le milieu environnant…

Ils (UDPS) marchent avec n’importe qui, pourvue qu’ils soient nantis d’avantages et de quelques privilèges portés qui nourrissent leur ego surdimensionné. D’ailleurs, d’ici peu, ils traineront comme un boulet ce nom qui sent d’après plusieurs échos, la trahison.

L’uns d’eux est devenu comme Crésus avec l’argent soutiré au pauvre Moîse Kabumbi qui s’est fait rouler dans la farine de Midema. Ce n’est que justice. Un voleur, volera un autre et la vie continuera. Les biens mal-acquis, vous connaissez la suite ! Azui Baptême, na farine y’a ba étudiants, ya nzala oyo bawaka ba faux examens d’Etat en RDC où l’enseignement est par terre.

Tous ceux qui ont été dans le Rassemblement (Rassop), les têtes d’affiche, ont rejoint, la Kabilie, devant une véritable coquille vide. Ceux qui ont approché Etienne Tshisekedi, sont où des traitres ou encore, leur regard se dirige vers Kingakati, pour in fine, espérer d’avoir une éventuelle primature. Tout le village de Mbuji-Mayi a élu domicile avec plus 800 bras cassés qui font la honte de la république.

Tous, veulent aller chez l’autre qui vient de salir la Primature en arrogeant le droit de rendre cet endroit impropre, comme une foire familiale.

MoÏse Katumbi, vert de colère, en serrant ses dents au risque de briser ses mâchoires, dit à qui veut l’entendre qu’il a été escroqué et trahi. C’est de l’euphémisme, et cela fera rire un cheval.

La politique au Congo, s’il n’est pas au courant, c’est de l’escroquerie contre, la Nation, contre le peuple contre soi-même, puisque cela se retourne souvent contre ceux-là, qui sont dans ces forfaitures.

Rappelez-vous, lorsque Félix Tshisekedi l’époux, une demie-rwandaise, l’autre Hutu Rwandais de Vital Kamerhé et le Zambien-Katangais, l’époux d’une rwandaise, disaient, je cite: “Pasi na ngai, eza pasi nayo”. Alors, qui souffre maintenant ?

Le Caméléon, Vital Kamerhé, l’homme qui est shooté à la mixture faite à la base des excréments de Caméléon, vient d’étonner tout le monde, il soutiendrait d’après une récente déclaration, la candidature de celui qui était ancien vendeur à la criée (poissons), mettant en colère son ex-ami Félix Tshisekedi qui rétorqua sans tarder sur sa décision de mettre son libaya (sa candidature)…

Je n’ai jamais aimé le feuilleton de Dallas, mais ici, on vit un drame No, un drame japonais, qui se terminera par l’intervention des Yakuza… On comptera les morts, entre Félix, Moïse et Vital le magnifique.

La principale faute humaine qui donne naissance au mal, consiste à voir les choses en dehors de leur relation véritable.

Le Congo n’a pas vraiment de chance avec ces polticailleurs corrompus jusqu’à la moelle. Tous ces trois guys, ont quelque chose en commun, le Rwanda !

Comment un homme qui ne pense pas peut-il être libre ? Seul, celui qui pense peut faire un choix véritable. Tous les autres, tribalistes, fanatiques y compris, sont soumis à l’influence de la suggestion, qu’elle soit subtile ou directe. Je demande à ceux-là de s’affranchir de ladite servitude !

Roger BONGOS
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top