Liens commerciaux

0
La réunion devrait avoir lieu, il y a quelques semaines pour décider du renvoie de l’actuel secrétaire général de l’UDPS, Jean-Marc Kabund et ses deux lieutenants notamment Peter Kazadi et Augustin Kabuya. Ils étaient accusés d’avoir détourné une grosse somme destinée aux activités de la marche du Rassemblent. Cette réunion n’a plus eu lieu, puisque la question avait finalement été traitée à l’amiable au sein des instances du Rassemblement pour calmer le jeu. C’est ainsi que cette réunion de fédéraux ne s’était plus réunie. Une pétition contre Kabund avait même déjà été élaborée. Avec ce que vient de faire comme déclaration éconduisant son adjoint Félix-Antoine Tshilombo pour avoir rallié l’UNC et le MLC lors d’une sortie médiatique, les fédéraux viennent de relancer l’idée de cette action. Dans les jours qui viennent la base de l’UDPS va se prononcer à travers leurs fédérations pour l’exclusion de Kabund. Elle a vu mal cette position de Kabund contre Félix Tshilombo Tshisekedi, le futur président de l’UDPS, pourtant sa démarche aux côtés de l’UNC et le MLC reste une action fondée. En effet, Kabund est taxé de katumbiste. Il est sa taupe au sein de l’UDPS. La donne aujourd’hui a changé. L’UDPS ne peut pas être là à courir derrière cet incertain candidat, Moïse Katumbi Chapwe. Kabund dit à ceux-là qui veulent l’entendre qu’il bloquera même le congrès pour compliquer la tâche à Félix Tshisekedi. C’est la mission lui confiée par Katumbi. Que Félix ne sache où aller. D’où l’action de fédéraux pour virer le plus rapidement possible ce secrétaire général qui risque de desservir les intérêts de l’UDPS à la veille des élections.

C-NEWS
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top