Liens commerciaux

0
Des experts réunis au troisième atelier du projet Initiative d’Huile de Palme en Afrique de la Tropical Forest Alliance 2020 (TFA 2020), ont atteint les objectifs poursuivis. Au terme de deux jours d’échanges, les participants aux travaux dudit atelier ont adopté un projet d’arrêté portant création et organisation d’une plate-forme chargée de conduire les activités de l’initiative TFA 2020 au niveau national. Par ailleurs, ils ont validé un plan d’action basé sur les 11 principes liés au développement de la filière huile de palme en RDC.

S’exprimant pour le compte du Fonds mondial pour la nature (WWF), le facilitateur de ces assises, Flory Botamba s’est dit satisfait des résultats obtenus. " La première des choses était de rendre opérationnelle la plate-forme nationale qui aura pour responsabilité majeure de mettre en œuvre les plans d’action. Donc, il fallait échanger avec les représentants et délégués de chaque entité pour échanger utilement sur la conformité de la première proposition et aussi, voir dans quelle mesure l’étendre à d’autres organisations ".
Par la suite, ajoute le facilitateur, il fallait élaborer un draft d’arrêté qui serait pris par le ministère de tutelle pour rendre cela opérationnel avant que les organisations respectives ne puissent désigner des personnes qui les représenteraient au sein de cette plate-forme. Nous avons réussi ce premier résultat. Le deuxième consistait en la présentation d’un plan d’action développé lors de l’atelier du mois d’octobre 2017 et permettre que la plénière puisse l’adopter. C’est ce qui a été fait moyennant quelques amendements. Et par la suite, les parties prenantes ont échangé sur la réunion régionale du 17 mai à Accra, au Ghana », a expliqué M. Flory Botamba.

OBJECTIFS DE LA PLATE-FORME
Cet atelier, rappelle-t-on, avait pour objectif principal de rendre opérationnelle la plate-forme nationale de la filière « Huile de palme », en spécifiant son rôle et ses responsabilités. Ce, dans l’ultime but d’adopter le plan d’action pour la production durable d’huile de palme en RDC. Pour cela, un projet d’arrêté devra être élaboré comme soubassement à cette plate-forme et définir ses attributions, sa mission, sa composition ainsi que son fonctionnement.
Une fois mise en place, la plate-forme a aussi la responsabilité d’assurer la coordination et la mise en œuvre des principes nationaux liés à la production d’huile de palme dans le cadre de l’initiative d’huile de palme.
La Tropical Forest Alliance 2020 (TFA 2020), dont la RDC est partie prenante, est un partenariat public-privé ayant pour but principal de réduire, à l’horizon 2020, la déforestation des forêts tropicales, associées à la production des matières agricoles telles que l’huile de palme, le soja, la pâte à papier, la viande de bœuf, qui représentent plus de la moitié de la déforestation tropicale dans le monde.
Fyfy Solange TANGAMU
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top