Liens commerciaux

0


Après près d’un mois de séjour à l’étranger, le premier ministre Bruno Tshibala rentre ce dimanche soir à Kinshasa.

« Cette tournée à engendré de bons résultats. Nous avons rencontré des bailleurs de fonds et des partenaires financiers », affirme le vice ministre de la coopération internationale.

Invité du magazine FACE À FACE, Freddy Kita se félicite vice-ministre de la Coopération internationale qu’à la conférence sur le PPP, partenariat public-privé, « une enveloppe de 300 millions d'euros nous à été promise. Entre le 20 et le 22 avril, nos amis viendront pour qu'on puisse finaliser cela ».

Bruno Tshibala ne peut pas démissionner





Répondant aux appels à la démission du premier ministre, Freddy Kita estime que « demander la démission d'un Premier ministre, ça veut dire qu'on va encore perdre cette année pour aller en 2020 (afin d'organiser les élections). C'est de la pure distraction ».

Selon Freddy Kita, l’application de l’accord est en marche, « nous allons tout faire pour qu'il y ait décrispation avant les élections ».

Il annonce même que « dans les jours à venir, il y aura de très bonnes nouvelles par rapport aux cas »emblématiques, particulièrement Eugène Diomi Ndongala.

Le Premier ministre Bruno Tshibala, après près d'un mois à l'étranger, rentre ce soir à Kinshasa par le régulier d’Air France (photo).
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top