Liens commerciaux

0
Une réunion de la Communauté des Etats de l’Afrique australe (SADEC) se déroule ce 17 avril 2018 à Luanda sur la situation en RDC.

Au menu de cette rencontre, la crise humanitaire et de nombreuses atteintes aux droits de l’homme qui ont lieu ces derniers jours en marge de la crise institutionnelle que traverse la RDC.

«La SADC ne doit pas rater cette occasion de redonner espoir à la population de la RDC, qui est actuellement victime d’une crise humanitaire catastrophique et de flagrantes atteintes aux droits humains», a déclaré Joan Nyanyuki, directrice du programme Afrique australe, Corne de l’Afrique et Grands Lacs, cité par Amnesty international.

Amnesty invite les participants de la réunion de la SADC à plus de fermeté en vue d’un consensus pouvant mettre fin à l’instabilité humanitaire qui menace notamment la région des Grands-Lacs.

«Ils doivent faire preuve de la volonté politique nécessaire pour prendre à bras-le-corps la situation déplorable des droits humains en RDC et appeler les autorités à respecter et à protéger les droits fondamentaux de tous et à faire respecter la Constitution, notamment en favorisant et en protégeant l’existence de l’espace civil et politique afin qu’il soit possible d’exercer véritablement les droits aux libertés d’expression, d’association et de réunion pacifique», ajoute la directrice du programme Afrique australe de l’ONGI de défense des droits de l’homme.

La réunion de la SADC en Angola va se clôturer le mercredi 18 avril 2018.
actualite.cd
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top