Liens commerciaux

0
Le ministre provincial de l’intérieur Emmanuel Akweti, a déclaré ce mardi 03 avril 2018, que le gouvernement provincial de Kinshasa n’a pas levé la mesure de suspension des manifestations publiques.

“Le Conseil des ministres avait à l’époque apprécié qu’il n’était pas possible qu’on continue à donner aveuglément des autorisations à toute personne qui voulait rassembler des gens sur la voie publique. Parce que les précédentes autorisations avaient occasionné beaucoup de pertes en vies humaines, ce que nous regrettons. Et le conseil a décidé à l’époque de suspendre toutes les autorisations. Cette mesure n’est pas encore levée”, a-t-il déclaré.

Ce dernier contredit la ministre des droits humains, Marie-Ange Mushobekwa qui avait déclaré le 20 mars 2018, au Conseil des droits de l’homme de l’ONU, que la mesure d’interdiction des manifestations a été levée.

Par Roberto Tshahe
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top