Liens commerciaux

0


« J'ai invité le ministre d’État en charge de l'Économie nationale pour qu'il vienne éclairer la représentation nationale sur la politique de son ministère en matière de fixation des prix des denrées de première nécessité », a déclaré sur TOP CONGO FM, le député national Serge Mayamba.




L’élu de la circonscription électorale de la Tshangu (Kinshasa) attend que le ministre s'explique également « sur les dispositions prises par son ministère face au comportement de certains opérateurs économiques récalcitrants ».

S'il décide de passer à l'acte, c’est parce que « la population ne sait plus à quel saint se vouer face à cette instabilité des prix ».




Sanction suprême pas exclue

« Nous allons suivre le ministre. S'il nous convainc, tant mieux, sinon il existe d'autres mécanismes de contrôle parlementaires, notamment la motion de défiance. S'il ne nous convainc pas, nous allons solliciter la sanction suprême au niveau de l’Assemblée nationale ».

Le 29 mars 2018, le Directeur général (DG) de la boulangerie PAIN VICTOIRE, à la base de l’augmentation du prix du pain à Kinshasa, a été « mis à la disposition des OPJ afin qu'il subisse la loi dans toute sa rigueur », disait à TOP CONGO FM, le ministre d’État Joseph Kapika (photo).
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top