Liens commerciaux

0
Une centaine de commerçants acheteurs et vendeurs de poissons de la province du Kasaï central en séjour d’affaires dans le Haut-Katanga ont organisé jeudi 26 avril un sit-in devant la direction générale de la Société nationale des chemins de fer du Congo (SNCC). 




Ils protestaient contre la non-expédition de leurs marchandises, bloquées dans le Haut-Katanga depuis les mois de décembre 2017 et janvier 2018 derniers.

Un des manifestants a indiqué à Radio Okapi que la plupart de ces marchandises étaient périssables et qu’elles avaient été entreposées dans les magasins de la SNCC avec espoir d’être expédiées dans les wagons vers Kananga (Kasaï-Central) et Mwene-Ditu (Lomami).

« Nous avons des enfants qui étudient, il faut manger, il faut ceci ou cela. Mais si on a bloqué tout ce que nous avons comme capital, je ne sais pas par où commencer. C’est pourquoi on se trouve dans une grande difficulté. Il faut qu’on expédie nos marchandises, on aura ainsi les moyens de vivre », a-t-il souhaité.

Il a par ailleurs dénoncé « une sorte de discrimination », s’agissant de l’évacuation des marchandises, contre particulèrellement les commerçants de Kananga.

De son côté, le directeur commercial de la SNCC à Lubumbashi a promis de réunir certains éléments du dossier avant de s’exprimer sur la question.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top