Liens commerciaux

0
La procédure a duré moins d’une semaine. Le chroniqueur politique Eliezer Ntambwe, présentateur de l’émission « Tokomi wapi ? » a été transféré à la prison centrale de Makala hier jeudi 5 avril. Ses conseils dénoncent un vice procédural.

Interpellé le lundi 2 avril dans l’avant-midi, le journaliste politique Eliezer Ntambwe est poursuivi pour diffamation à l’endroit du Gouverneur de la province du Kasaï oriental, Ngoy Kasanji. Il a été placé sous mandat d’arrêt provisoire par le Parquet de grande instance de Kinshasa /Gombe, avant d’être transféré hier à la prison centrale de Makala.
« Il est poursuivi pour diffamation et tentative d’extorsion, sur une plainte du gouverneur de la province du Kasaï Oriental, Alphonse Ngoyi Kasanji », a déclaré Hervé Diakese, un de ses avocats.

LA PRESSE EN EMOI
Un groupe de journalistes congolais ne cachent pas sa consternation face à « ce dossier aux contours juridiques flous ». Ils invitent les autorités compétentes à procéder à la mise en liberté provisoire de leur confrère, tout en lui accordant la possibilité de poursuivre ses comparutions en citoyen libre.
Au cours d’une conférence de presse tenue au siège de l’Association congolaise pour l’accès à la justice (ACAJ), ces professionnels de médias ont plaidé pour la dépénalisation des délits de presse. Ils en appellent à la libération, sans condition de leur confrère.
Georges Kapiamba, coordonnateur de cette association de défense des droits de l’homme, a invité le gouverneur Ngoy Kasanji à retirer sa plainte et à opter pour un arrangement à l’amiable. Tout en appelant la justice à faire la lumière sur le diamant de 35 carats qui, explique-t-il, serait le véritable nœud de ce problème, ainsi que sur les circonstances de la mort de son propriétaire.

AFFAIRE « DIAMANT DE 35 CARATS »
Dans un communiqué, Alphonse Ngoyi Kasanji a reconnu cette plainte qui vise, selon lui, à rétablir son image dans l’opinion. Dans le même communiqué, il a rappelé que le présentateur de l’émission « Tokomi Wapi », Eliezer Ntambwe aurait refusé de lui accorder un droit de réponse après diffusion d’une émission au cours de laquelle il aurait été cité dans une affaire d’extorsions d’un diamant de 35 carats, à une famille.
Orly-Darel NGIAMBUKULU

LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

.
 
Top