Liens commerciaux

0
Le président de la Fédération Congolaise de Football Association (FECOFA), Constant Omari Selemani est attendu ce jeudi au parquet général près la Cour d’appel de Kinshasa-Matete pour la suite de la procédure engagée contre lui, deux autres dirigeants de la fédération du football congolais et le secrétaire général aux Sports.

Interpellés mardi pour détournements présumés de fonds destinés aux équipes de football de la RDC, M. Omari a été le seul des dirigeants interpellés à bénéficier mercredi dans la soirée d’une liberté provisoire à la suite de son état de santé.

Il sera auditionné ce jeudi à partir de 9 heures et comparaitra en homme libre, a précisé à Radio Okapi une source du conseil des accusés. La même source renseigne que le ministre des sports et loisirs Papy Nyango passera également ce jeudi au parquet de Matete pour déposer des documents relatifs au dossier ouvert contre les quatre dirigeants.

« Nul ne sait si les documents de preuves qui seront déposés par Papy Nyango seront à charge ou à décharge des prévenus », a souligné cette source qui a requis l’anonymat.

La LINAFOOT relance ses activités

A la suite de la remise en liberté provisoire du président de la FECOFA, la commission de gestion de la Ligue nationale de football (LINAFOOT) a annoncé dans un communiqué la reprise de ses activités. La ligue de football congolais avait décidé de suspendre ses activités et donc tous les matchs de la division pour marquer sa solidarité aux dirigeants de la fédération interpelés.

La Ligue de football de Kinshasa (LIFKIN) qui avait aussi emboité les pas à la LINAFOOT ne s’est pas encore prononcée.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top