Liens commerciaux

0

La Police Nationale Congolaise (PNC) a annoncé, ce lundi 14 mai, le début d’une ”vaste opération” de fouilles et contrôle des véhicules communément appelés « Ketch », entre 16 et 21 heures à Kinshasa. D’après le communiqué, cette opération est une mesure qui consiste à lutter contre le cas d’enlèvements et braquages qui deviennent récurrents dans la capitale. “Dans l’unique objectif de garantir la sécurité de la population kinoise, le commissariat provincial de la police ville de Kinshasa effectuera des contrôles sur les véhicules communément appelés « Ketch », chaque jour entre 16:00 et 21:00”, indique le communiqué du commissariat provincial de la police parvenu à la rédaction d’ACTUALITE.CD. Dans ce même document, le chef de la police à Kinshasa, le général Sylvano Kasongo, a demandé aux détenteurs de ces véhicules “d’obtempérer aux instructions des patrouilleurs” et aux usagers de “sereinement informer les policiers s’ils sont inquiétés”. Cette mesure intervient au lendemain d’une réunion dite stratégique entre le vice-Premier ministre en charge de l’Intérieur et de la Sécurité, Henry Mova, et les chefs des services de sécurité de Kinshasa. Les enlèvements sont devenus courants dans la ville de Kinshasa, mégapole de 12 millions d’habitants. Plusieurs victimes pointent du doigt les taxis de marque Toyota IST (communément appelés Ketch).
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top