Liens commerciaux

0
Le très célèbre chanteur et auteur-compositeur rd-congolais, Koffi Olomide va quitter dans les jours qui suivent, sa chic villa de Mont-Fleury, pour aménager dans son nouveau Palais de même classe à Binza-Météo, dans la même commune de Ngaliema. 


L’imposante villa de Mont-Fleury servira désormais des bureaux et autres activités professionnelles et familiales du chanteur, chef du groupe Quartier Latin. A la nouvelle villa, Koffi y compte passer sa retraite en paix. Cela bien-entendu, en compagnie de sa belle et charmante épouse, Aliya ainsi que de leurs enfants. Alors que le débat sur la réouverture de son procès pour viol à Paris s’amplifiait, Koffi fait la sourde-oreille. Il n’est pas ébranlé d’un seul instant par ces brouhahas alimentés dans les médias et surtout dans les réseaux sociaux. Koffi reste cependant serin et poursuit son boulot, comme il en a l’habitude de bien bosser. 




D’ailleurs, bientôt il lancera sur les marchés des disques son nouvel album intitulé : «Ba-Esclaves». La date retenue pour la sortie mondiale de cet opus, c’est le 08 juin. Le clip de «Ba-Esclaves» passe déjà sur youtube, depuis quatre jours. La date du 08 juin est symbolique pour Koffi, puisque c’est en cette date que Charles de Gaule, l’ancien président français avait prononcé son discours sur l’abolition de l’esclavagisme ou la traite des noirs. Entre temps, a appris C-NEWS, que Koffi serait sur les traces de son ami, le président libérien Georges Weah. Le chanteur rd-congolais lorgnerait la carrière politique. Jean-Pierre Eale Ikabe, l’un des meilleurs amis de Koffi, l’a confirmé à C-NEWS, dans un entretien à Bandalungwa. Pour Eale, c’est depuis plusieurs années que le patron du Quartier Latin, lorgnait la politique. Cependant, explique Eale, il ne savait pas comment s’y prendre. Koffi avait peur d’être soit arrêté ou même tué si jamais il tentait une carrière politique. 




Mais, poursuite Eale, aujourd’hui Koffi se sent disposer. Il pourrait surprendre les uns et les autres en annonçant sa candidature pour telle ou telle élection, dans les comptes de tel ou tel autre regroupement politique. A ces propos, un musicien rd-congolais, Werrason s’est déjà affiché, en créant une plateforme politique et électorale, à travers laquelle il alignerait ses candidats aux différents niveaux de la députation. Werrason soutiendra aussi un candidat à la course au Palais de la nation. S’agissant de Koffi, Eale note que, le président du Quartier Latin a des atouts pour briguer n’importe quelle fonction en République démocratique du Congo. On peut l’accuser de tout, mais Koffi reste le Passage Obligé. On peut ou ne pas l’aimer, il est le Passage obligé. 


D’une manière ou d’une autre chacun des millions des Congolais, le porte à Cœur, écoute ses chansons à thèmes variés. En plus de cela, Koffi développe un patriotisme, un nationalisme et un amour avéré à l’endroit de sa nation et de son pays, la République démocratique du Congo. «Il est donc apte même à gérer la présidence de la République», pointé enfin Jean-Pierre Eale.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top