Liens commerciaux

0
Aussitôt le meeting terminé, le radical Jean Claude Vuemba a improvisé une marche à pieds s’offrant au passage un bain de foule de la place saint Thérèse au Boulevard Lumumba. Le président du Mpcr a salué le triomphe de Katumbi à Kinshasa. Avec un lingala parfait, Vuemba affirme que Katumbi a mieux expliqué à la population de la capitale, son schéma de rendre le pays plus prospère qu’avant.

Pour lui, le mariage est réellement scellé entre le leader d’Ensemble et les Kinois. L’élu de Kasangulu se félicite que Moïse Katumbi ait expliqué points par points le projet de société ambitieux d’Ensemble pour développer le pays. Katumbi a parlé de 100 milliards de dollars en 5 ans et Vuemba croit dur comme fer que c’est possible.

« 20 milliards de dollars par an, 100 milliards de dollars en 5 ans, c’est possible », souligne-t-il. Le président du MPCR assure que la lutte contre la corruption sera généralisée. Un des secteurs qui va renflouer les caisses de l’État.

Même si le budget propre est de 5 milliards de dollars, Vuemba estime qu’il faudra ajouter les 15 milliards autres qui sont détournés chaque année comme l’avait dénoncé Luzolo Bambi, le conseiller spécial du président Kabila en matière de lutte contre la corruption. « Ces fonds seront canalisés vers le trésor public ».

L’élu de Kasangulu rappelle qu’avec Katumbi, c’est un nouveau départ. Il va redonner l’espoir au peuple congolais. « Les agents et fonctionnares de l’État, policièrs et militaires, agents de renseignement seront payés à leur juste valeur », se vante Vuemba.

Katumbi lui-même pense mieux faire que le président sortant. Et Vuemba de prévenir au regard de la forte mobilisation de ce samedi que le ton est donné pour le déracinement de la Kabilie.

L’opposant tranche surtout au sujet de la justice à double vitesse. « Finis la politique de deux poids, deux mesures ». Avec la donne actuelle, Katumbi doit rentrer en homme libre. A cette même occasion, il a exprimé sa joie de voir Jean Bemba libre parce que, dit-il, poursuivi injustement comme Katumbi. Ainsi, il appelle le peuple congolais à redoubler de vigilance et participer activement à la réussite de l’alternance qui n’est que, selon lui, question de quelques mois.

Alphonse Muderhwa

LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top