Liens commerciaux

0
Les joueurs de l'équipe d'Arabie saoudite seront sanctionnés pour leur défaite face à l'équipe de Russie, qui a remporté le match d'ouverture de la Coupe du monde de 2018 sur un score écrasant.

Les Saoudiens ont également l'intention de porter plainte contre une chaîne qatarie dont les commentateurs auraient affiché leurs sympathies pour les Russes pendant la rencontre.

Le prince h/ritier saoudien Mohammed ben Salmane, le président de la FIFA Gianni Infantino et le Président russe Vladimir Poutine lors du match de l'ouverture de la Coupe du Monde 2018

Les joueurs saoudiens feront l'objet de sanctions disciplinaires pour leur lourde défaite face à l'équipe de Russie en ouverture du Mondial 2018, écrit le quotidien Gazeta.ru. Le patron de la Fédération saoudienne de football Adel Ezzat a reconnu que son organisation était «extrêmement déçue» par la qualité du jeu au stade Loujniki.
«C'est un résultat complètement insatisfaisant, parce qu'il ne reflète pas le niveau de notre préparation. Plusieurs joueurs recevront des amendes — le gardien Abdullah al-Mayouf, l'attaquant Mohammad al-Sahlawi et le défenseur Omar Hawsawi», a-t-il déclaré.

Le directeur national des sports Turki al-Sheikh a été encore plus catégorique.

«Les joueurs m'ont humilié, c'est un fiasco total. C'est ça, le potentiel des joueurs pour lesquels nous avons signé un contrat avec la meilleure équipe d'entraîneurs? Nous avons tout fait pour les joueurs de l'équipe, nous avons pris en charge toutes leurs dépenses pendant trois ans, nous avons engagé la meilleure équipe d'entraîneurs et un entraîneur principal de niveau mondial, mais ils n'ont pas accompli ne serait-ce que 5% de ce qui était exigé d'eux. Nous devons accepter cette réalité. Telles sont les capacités et les possibilités des joueurs. Malheureusement, c'est tout ce dont la génération actuelle a été capable», a-t-il déploré.

Turki al-Sheikh a également l'intention d'intenter un procès à une chaîne qatarie dont les commentateurs auraient soutenu les Russes. Le responsable était furieux à cause de la couverture du match «unilatérale» par les représentants du pays voisin.

«Des démarches juridiques appropriées seront engagées contre la chaîne pour ses actions illégales vis-à-vis de l'équipe d'Arabie saoudite, des sportifs et des responsables de l'État, ainsi que pour l'usage du sport pour atteindre des fins politiques», a prévenu le directeur saoudien des sports.

Et d'ajouter: «Cela prouve la justesse de la position des autorités saoudiennes, qui interdisent la diffusion de cette chaîne sur leur territoire.»

ouverture de la Coupe du monde 2018
© SPUTNIK . ALEXEY FILIPPOV
«Début fantastique»: les médias étrangers impressionnés par l'ouverture du Mondial
Turki al-Sheikh a également assumé l'entière responsabilité du score final devant le prince héritier Mohammad ben Salmane, qui a assisté au match avec Vladimir Poutine. Pendant la rencontre, les deux hommes politiques gesticulaient activement en échangeant leurs émotions. Les caméras ont montré les gestes de mains réciproques qui accompagnaient la conversation entre les deux dirigeants. Après le coup de sifflet final, le porte-parole du Président russe Dmitri Peskov a même dû expliquer à la presse le sens des gestes de son supérieur.
«Ce sont les émotions! On ne s'excuse pas pour une victoire dans le sport», a déclaré Dmitri Peskov.

D'après la police, aucune infraction grave n'a été constatée pendant le match, ce qui est plutôt rare.

«La police et la Garde russe, en coopération avec les organisateurs de l'événement, ont pris toutes les mesures nécessaires pour assurer l'ordre et la sécurité des citoyens pendant la cérémonie solennelle d'ouverture et le premier match du Mondial 2018. Aucune infraction de l'ordre public n'est admissible», a rapporté le service de presse de la direction de Moscou du ministère de l'Intérieur.

Ramzan Kadyrov (dirigeant de la Tchétchénie) n'est pas resté «sur la touche». Il a récemment fait un pari avec le chanteur Semen Slepakov, qui avait enregistré une chanson parodique sur la défaite des joueurs russes au Mondial sous la tutelle du chef tchétchène. Ramzan Kadyrov a relancé ce sujet en reprochant à Slepakov sa disposition pessimiste.

«Il y a d'autres matchs à venir et notre équipe doit gagner. Et Semen Slepakov écrira une autre chanson», conclut le politicien.

Un autre parodiste russe connu, Sergueï Svetlakov, a été déçu par le résultat final. D'après l'artiste, il n'avait pas deviné le score final et a perdu de l'argent.

«J'avais parié sur un score de 7-0, a reconnu Sergueï Slepakov. Mes émotions quant au jeu? Le résultat est agréable et inattendu.»

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

sputniknews

LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top