Liens commerciaux

0

Extrait du discours de Yeweri Kaguta Museveni(M7),président ougandais ,de son "message à la nation", hier dans la salle de conférence de l'hôtel Serena à Kampala:
"Du côté de la stabilité, l'Ouganda a eu beaucoup de défis même après que le NRM ait pris le pouvoir. En 2007, l'UPDF a vaincu complètement Kony, ADF, les autres groupes rebelles et a désarmé le Karimojong.


Le terrorisme rural et le banditisme ont été totalement vaincus et nous avons construit des capacités militaires et de renseignement pour que l'Ouganda ne soit jamais menacé par les terroristes des zones rurales. Les terroristes de l'ADF sont toujours au Congo, préservés par l'ONU et le gouvernement congolais, si cependant ils devaient rentrer en Ouganda, ils seraient rapidement et définitivement vaincus "


Parlant de la croissance économique de l'Ouganda qui pourrait atteindre le 7% pour l'année prochaine et l'une des plus rapides dans 7 ans, probablement la deuxième au monde selon une étude de l'Université Avard des États-Unis, le président Museveni a dit que ces résultats sont les fruits des investissements dans les routes, l'électricité et l'armée ougandaise. Donc,pour l'armée il ne s'agit pas des dépenses en terme des coûts comme on le dit ailleurs où l'armée est perçue comme un corps qui ne produit rien alors qu'il consomme, mais ici ce sont des investissements qui produisent des richesses. Ce que l'Ouganda a dépensé pour l'UPDF a pour résultat, entre autres, la croissance économique de l'Ouganda. Il a tout à fait raison.


 Dépenser pour l'armée, c'est le meilleure investissement qu'on puisse faire dans ce monde. Pas n'importe quelle armée comme celle de Joseph Kabila,le président qui s'est souvenu un peu des FARDC en terme d'équipements seulement lorsqu'il est arrivé à la fin de son mandat, et qu'il fallait non seulement équiper l'armée pour affronter la population et les forces acquises au changement mais aussi acheter la conscience des officiers, d'où les Jeeps distribués aux officiers, l'impunité entretenue et diverses cadeaux aux officiers. J'ai toujours dit que le plus grand complot contre le Congo c'est d'affaiblir davantage l'armée congolaise, et là Joseph Kabila est à 90% responsable. Affaiblir davantage l'armée c'est sacrifier à dessein la souveraineté du Congo et créer un vide sécuritaire aux conséquences dramatiques pour la population et les voisins.

Ces derniers ont soutenus Joseph Kabila durant 17 ans,mais ils ont fini par comprendre qu'il est un dirigeant inutile.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top