Liens commerciaux

0
Après avoir signé l’arrêté portant réglementation des médias en ligne en RDC, le Ministre congolais de la communication et médias a séjourné aux États-Unis d’Amérique précisément à San Francisco où il a répondu à l’invitation de la direction générale de Facebook pour une séance de travail sur les politiques publiques de cette plateforme.
A en croire Mandack Katako, conseiller en communication de Lambert Mende, « la RDC regorge beaucoup d’utilisateurs de ce réseau social. Avec ses 80 millions d’habitants, la RDC représenterait un marché potentiel de plus de 70 millions des consommateurs de réseaux sociaux comme Facebook ».

« Il importe pour l’État qui lutte contre la fracture numérique de légiférer et réguler l’utilisation des réseaux sociaux et médias en ligne afin de préserver le public contre le cybercrime », a-t-il déclaré.

Dans la même optique “le Ministre Lambert Mende a rappelé aux différentes directions politiques, publiques, fakenews, cybercriminalités et connectivités que la lutte contre le crime et la criminalité concernera dorénavant également les réseaux sociaux et autres médias en ligne”.

« Ce qui nécessite une collaboration entre l’État congolais et les opérateurs de ce secteur (Facebook) a lutter contre la cybercriminalité. Il était effectivement illusoire de penser à une maîtrise des choses s’il n’y avait pas collaboration entre Facebook et le gouvernement congolais », indique Mandack Katoko.

Il sied de préciser que les responsables de Facebook sont à leur tour résolument engagés à collaborer avec l’État congolais pour que plus jamais le contenu qui célèbre la haine et la violence n’ait plus de place sur leur plateforme.

CP

LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top