Liens commerciaux

0


La campagne nationale d’éducation électorale et de sensibilisation des électeurs va bientôt s’étendre sur l’ensemble du territoire national. Le Vice-président de la CENI, Norbert Basengezi vient de Séoul, en Corée du Sud, où il avait conduit une mission de contrôle de qualité de 1.000 machines à voter. Elles serviront à la sensibilisation, formation et à l’éducation électorale dans 724 chefferies et secteurs ainsi que dans 300 communes du pays. La CENI attend une livraison de 10.000 machines au mois de juin ; 30.000 en juillet ; 36.000 en août et 30.000 en septembre.

Le premier lot de 1000 machines à voter est arrivé à Kinshasa. Il a été livré par le fournisseur Mirusystems. Le Vice-président de la CENI, Norbert BASENGEZI KATINTIMA accompagné du Secrétaire adjoint de la CENI et une équipe de 20 experts de la CENI ont accompli leur mission. Ces 1000 machines à voter attendues vont renforcer la campagne nationale d’éducation électorale et de sensibilisation des électeurs, particulièrement dans l’arrière-pays. Pour la Commission Electorale Nationale Indépendante, l’objectif à termes est de permettre à tous les Congolais retenus sur la liste des électeurs d’expérimenter au moins une fois la machine à voter avant le rendez-vous tant attendu du 23 décembre 2018. «Avec l’arrivée de ce lot des machines à voter, nous voulons répondre à tous ceux-là qui s’interrogeaient sur comment la CENI pourrait sensibiliser tous les électeurs qui sont dans les villages, les groupements bref, tous ceux qui sont dans les milieux reculés. C’est le cas des analphabètes ou des personnes qui n’ont jamais touché à un appareil androïde ou encore une quelconque technologie’’, a déclaré Norbert Basengezi. Selon lui, l’arrivée de ces machines à voter est une réponse à l’article 58 de la Loi électorale qui souligne que toute personne avec handicap devrait se faire assister par un autre électeur de son choix. Le Vice-président de la CENI a également indiqué que ces machines ne sont pas destinées aux chefs-lieux des provinces, les villes et territoires où la CENI est déjà avancée dans l’expérimentation de la machine mais pour l’arrière-pays, les villages, les localités et groupements.

La mission à Séoul en Corée du Sud a permis à la CENI de finaliser les commandes de l’ensemble des machines qui vont être utilisées pour l’organisation des scrutins du 23 décembre 2018. Le programme de livraison de ces machines se présente comme suit : 1000 machines livrées au mois de juin ; 30.000 en juillet ; 36.000 en août et 30.000 en septembre. Du coup, le déploiement de ces machines se fera sans précipitation parce qu’elles ont été commandées à temps.
Peter Tshibangu
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top