Liens commerciaux

0
C’est sur Facebook que Kudura Kasongo choisit de s’exprimer ce denier temps après un silence médiatique dans la sphère politique Congolaise.

Cet ex porte-parole du président et Joseph Kabila est passé du côté de l’opposition après le départ de Vital Kamerhe de la Majorité présidentielle actuelle.

Les rumeurs le disaient déjà distant de celui-ci après les manifestations de Janvier 2015 pour dire non à la loi électorale qui conditionnait les élections au recensement de la population. Des manifestations essentiellement appelées par Vital Kamerhe alors à la tête de la dynamique de l’opposition.

Mais sur sa page Facebook, c’est une véritable défense que prend Kudura Kasongo en faveur de son « VK » même si des fois, il prend la liberté de critiquer tout le monde dans l’opposition.

Un long texte tiré des échanges avec ses amis sur le réseau social et qui démontre son estime envers l’ancien président de l’assemblée nationale de la RDC. Voici l’intégralité du texte:
“Vous voyez juste.

Mais Congolais, avez-vous cessé de réfléchir ? Voyons enfin…. Si VK est l’homme de JKK, j’aimerais que me soit expliqué la violence contre lui et ses camarades à Bukavu en février 2014 à la place de l’ indépendance où un policier bien identifié jamais arrêté ni inquiété lui destina un coup de poignard pour lui briser le crâne, ce crâne qui cogite, ce crâne qui agite le pouvoir fini… et c’ est Thierry ce fils de Bagira en le couvrant qui le prit !

Quel courage….ce Thierry…Ewanga se refugia chez un couple sur les flancs du giratoire de la place de l’ indépendance où jadis le thé fut servi aux passants.

Asile lui fut accordé chez ce couple ne parlant aucun mot du lingala, le réfugié ne balbutiant aucun mot du swahili pourtant sa femme est bien du Maniema…le lendemain, au premier chant de coq, il lui apporta une grosse boite de lait Nido en poudre à titre de gratitude.

Il prit son thé chez le couple amphitryon au cœur généreux et hospitalier pendant que je le cherchais dans sa chambre pour m’assurer qu’il s’est bien remis de l’incident de la veille.

Nous, Billy Kambale, à bord de la jeep de Manu Birato, le retard pris sur le cortège nous sauva la vie.

Nous nous sommes mélangés aux malades de l’ Hôpital général en train d’ être soignés là même où je suis né le mercredi 9 mars 1955 vers 14 h au service du Dr Omans..le belge.! Je me suis amusé à visiter quelques pièces tandis que les blessés arrivaient par dizaines de la place de l’indépendance…

Quelques minutes après, nous abandonnâmes la jeep au parking de l’hôpital, nous plongeâmes nos pieds dans les eaux nauséabondes de la petite rigole Kauwa se jetant dans le lac Kivu en titubant sur un morceau de bois qui relie les deux petites berges et hop…

Nous gagnâmes à pied le flanc du marché feux rouges où quelques abris de vendeurs furent vandalisés, quelque voiture incendiée…..

Au passage nous y saluâmes Maître Mudumbi venant en sens contraire….il connaissait le coin, il avait enfourché ses bottes d’agriculteur pour la traversée….

Si VK est l’ homme du Rais que me soit expliqué le déguerpissement de celui-ci de la résidence de Mweneditu à la Gombe pour lequel il détenait au moment de fait un contrat de bail en bonne et forme due honoré régulièrement ?

Si VK est l’ homme du Raïs que me soit expliqué pourquoi le service menace tous les locataires des habitations de Vital qui ont le salut dans le déguerpissement forcé non pas par le Maitre des lieux mais sur ordre de Maitre puissant de service, l’ ANR…on n’ est pas des ânes voyez-vous.

Si VK est l’homme de JKK que me soit expliqué l’autre déguerpissement plus spectaculaire celui-là réalisé par le cachalot Kanyama sur ordre de Goebels Mende sans titre ni qualité…au motif que la propriété est la résidence de fonction du ministre à l’information.

Zut alors…Je fus ministre à la communication justement avant Mende, il n’est pas une résidence de ministre à l’information sur Mweneditu ni ailleurs si ce n’est aux appartements moisis, pourris de la tour administrative de la Rtnc situés au 18ième étage de celle- ci.

J’en cherchais une à vrai dire pour fuir les bruits infernaux de Matonge pour assurer à ma compagne une quiétude recommandée par son médecin.

Il n’y en avait pas une. Je fis avec dans cette taudière où au jour levant, je devais enjamber des étales pour sortir de ma demeure les pacotilles et camelotes ont envahi toutes les rues de part en part de Doruma, Busumelo Jabir Matonge et Koweït ( Kasavubu )

Depuis Lambert y a installé son cousin Otshudi de la mutation numérique sans doute avant que lui-même ne prenne la villa à son compte.

Que me soit expliqué si Vital est l’homme de Joseph, pourquoi au lendemain de ce déguerpissement sous la supervision du fameux Général Kashama retiré momentanément des opérations, le lendemain, son avion loué par lui a été cloué au sol à l’aéroport de Ndolo, le pilote lui-même demandera à Vital de le “comprendre.”

Les Européens contrairement à nous, craquent facilement, mentent difficilement devant ce genre de situations.

A l’occasion, Mende porte-parole de tout et de rien non employé par la compagnie sans gêne prendra la parole pour dire que le vol fut annulé pour cause de dettes !

Entretemps, les passagers Vital et les siens furent bien à bord attendant le vol …qui peut me donner un cas où un voyageur peut monter à bord d’un avion sans titre de voyage valable ? Au Congo peut-être ?

Qui peut m’expliquer la collecte de signature ordonnée par Vital Président de l’Assemblée Nationale pour démettre pour trahison Joseph Kabila en séjour à Goma lui reprochant de laisser entrer les unités spéciales Rwandaises au Kivu sans informer et obtenir au préalable l’autorisation de la représentation nationale ?

Qui en parle ? Qui a osé lever son petit index pour affronter Joseph sur quoi que ce soit ?

Ils se taisent tous. Y en a un parmi les opposants faisant partie du système qui ont osé indexer le Raïs frontalement ? Le Raïs ?

Vital vitalise l’affront et le front sans injurier sans brailler. L’homme est éduqué ainsi. Mais il sait corser quand il le faut tout en gardant la hauteur et le respect de l’adversaire.

Le papier de motion en vue de destituer Joseph pour haute trahison, réunissant plus de 250 signatures a été avalé par Charles Okoto après que Bitakwira le lui avait tendu pour obtenir sa signature !

Que me soit expliqué le bras de fer entre Vital et Joseph sur la démission tarifée de celui-ci du perchoir sur la question de la présence illégale des unités rwandaises au Kivu….chaque député de la majorité empocha 5.000 $ pour faire le job, Vital refusant de céder au chantage affirmant que seuls ses pairs pouvaient le démettre en séance régulièrement tenue tel le prévoit le règlement !

Ce sont de faits connus et vérifiables. Je suis le témoin de faits ici relatés.

Savez-vous ce que les Opposants endurent contre ce régime au quotidien ?

Franck Diongo, un jeune frère pour qui j’ai de l’admiration m’appelant toujours avec respect Grand frère même lorsque la flamme de débats houleux contradictoires nous consume tous deux…il paye cher sa fronde.

Je m’en suis tiré avec 8 impacts de balles en janvier 2015 lors de manifs impulsées par Vital justement au lendemain desquelles le bâtonnier Jean Claude Muyambo fut mis au frais, cheville broyée par les tortionnaires de service s’, inspirant d’,Adolphe Eichmann théoricien de la solution finale.

Puis- je encore vous rabâcher les oreilles avec l’ enlèvement de mon fils Junior traumatisé à vie partageant sans commettre un seul fait répréhensible, fut appréhendé en plein jour par les hommes du parquet aux ordres de Luzolo Bambi, alors ministre de l’ injustice. Il n’a jamais été présenté au juge ni notifié pourquoi il fut déféré au parquet.

Il fut libre grâce à la sagacité de sa mère et de son père qui résistèrent tous deux au parquet ébranlant tout le corps judiciaire.

Aux parents qui me lisent, qui peut imaginer la douleur d’ un père impuissant, d’ une mère affligée devant son fils innocent ayant pour péché celui de porter le nom et le prénom de son père d’ opposant et celui d’ avoir pour mère une femme politique opposante intrépide que cupide !

Gecoco Mulumba, agonise….le pouvoir ironise…un autre de la jeune génération qui naïf crut à la bonne foi du régime rentrant de Brazzaville sur Kinshasa déserté par lui pourtant.

Sans soins, Gecoco meurt tout doucement pour le peuple. Le peuple lui ne meurt pas pour Gecoco sur qui pierre est jetée comme sur une noix de coco pour en extraire l’ huile devant donner un peu de saveur au bouillon de riz concocté le soir venu en ce mois de ramadan.

Taisez-vous !

Ceux qui critiquent Vital n’ont pas ni son niveau intellectuel ni son background politique nécessaire.

Mais il a aussi ses défauts Vital. Qui n’en a pas ? Le problème de Vital, c’ est:
1.Sa capacité à s’affranchir de la minorité présidentielle puis de revenir et de s’imposer sur la scène politique de laquelle le pouvoir croyait l’expurger.

2.Sa sagacité, sa combativité ont bousculé quelques mammifères de l’ère tertiaire se croyant que l’espace opposition leur est éternel et acquis à titre gratuit….

Vital a prouvé qu’il demeure un animal politique qui se défend contre ses prédateurs sachant attaquer pour sa survie dans cette jungle où il faut se battre pour survivre avant de faire vivre ….

La problématique de l’opposition.
La problématique de l’opposition, les Tshisekedistes croient comme fer que eux, eux seuls incarnent l’opposition même quand l’opposition elle-même n’ a pas d’ acuité intellectuelle claire, ni visuelle affirmée.

Par leur histoire, les Tshisekedistes se recrutent au Kasai où se cristallise la frange dure et radicale de ce parti qui par moment a tendance à fonctionner comme une secte réfractaire à la contradiction des idées et allergique aux propositions tierces imposant son discours politique…chez tous. Il faut soit être Luba ou alors partisan de l’ UDPS pour avoir l’ onction ! Sinon vous êtes hérétique.

Les Bembistes sont aussi de retour. Ils se recrutent chez les Bangala orphelins de Mobutu qui n’a rien fait là-bas à l’ Équateur encore moins ailleurs. Ils vous disent, Bemba c’est l’opposant ! A qui ? A quoi ? On ne les a pas vus sous Mobutu régnant 32 ans sans partage sur les vivants sans voix. Aucun ! Sous Mobutu, il y eut deux ou trois compatriotes de l’Équateur dont Bandoma, Lihau, Bosase qui ont vu que le Congo coulait…tous les autres disaient Maréchal mokako swa…restez éternel, votre pouvoir aussi… Lihau, en fin de compte, à la fin de sa vie, exténué, humilié par Étienne aux affaires, dit ces maux terribles dans des mots on ne peut plus clairs ” coterie….Mobutu est Mungala comme Moi “. Le mythe s’écroula avec lui. Il l’ensevelit avec lui dans sa tombe. Marcel… Le Congo ne s’est jamais remis de l’aveu de Marcel…lit à hue. Le pouvoir était bien à l’Équateur, il vient de l’Équateur, défendons le se disaient- ils, tous. Mobutu le leur rendit plus ou moins bien. Il n’y eut aucun Mungala en geôle…ni banni…au pays comme en exil. Aucun…

Le système réglait tout. Bilan 32 ans. 32 ans des assassinats ciblés…32 ans de megestion…32 ans de danses stupides…de gestion cupide…

Et voici les Katumbistes enfin. Une autre race de félins se voulant bien différents sans en changer la raie de la pelure. Tous les félins sont pareils ne vous y trompez pas.

Les Katumbistes dont Katumbi le leader accrut illégalement sa fortune sous Joseph celui-ci envoya une charge déclarant publiquement que de milliards en dollars furent envoyés au Katanga comme jamais ailleurs…..sous Moïse Katumbi naturellement.

En d’autres termes, on n’est pas de nigauds, on n’est pas des escargots, le mec a planqué le magot, Le Rais ….prit le temps de soupirer avant de renchérir …là est le débat….Moise s’enveloppa dans un silence aussi assourdissant qu’étourdissant ! On nous dit 1 million d’ emplois sera créé …mon frère Moise serait plus audible s’ il en a créés autant de son ère, il serait plus crédible.

Mais le Katanga selon Joseph prenant le ministre de mines Martin Kabelulu à témoin révéla dans sa communication aux Katangais que la misère est épouvantable qu’ elle est visible à première vue…conclut le Raïs. Chaque jour, jusqu’à tout récemment, 1500 camions Trucks emportent dans ses cargaisons vers la Zambie les entrailles du sol katangais sans rien payer à la douane, ni au fisc, sans rien donner aux Katangais ni laisser au Katanga…chiffre vérifié.

Un opposant montre, démontre qu’il peut faire différemment au pouvoir comparativement à ceux qui y sont.

On est loin du compte. Ce dont nous avons besoin c’est certes le rejet du régime et du système politique en place mais surtout la vision et le leadership porteur….ce n’est pas une question d’ ego.

Il faut que les Congolais sachent. Trump milliardaire ne distribue aucun dollar aux sans-abri et sans emploi de son pays…pas plus qu’il ne rembourse les dettes de ceux insolvables, menacent de se suicider mais il impulse les changements par une série de mesures pragmatiques.

C’est ça que nous pouvons attendre de Moïse. Il n’aura jamais assez d’argent à donner à tout le monde même s’il voulait en distribuer aux plus démunis. Il ne pourra pas….Il en aura juste pour faire prospérer ses affaires, et son équipe Mazembe et le club de flatteurs qui l’entourent sans idéal mais avec deal….

A part ses griots, thuriféraires, naviculaires aux mots et propos laudatifs pour lui soutirer un peu d’argent …quel sera le compte de chacun de vous ? Solde zéro

Libre…entièrement libre

Wazir Kudura Kasongo

Libre penseur

Lanceur d’alertes”.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top