Liens commerciaux

0



Le Tout Puissant Moïse Katumbi qui régnait sans partage sur le Katanga avec la bénédiction de la « Kabilie » faisant main basse sur les richesses de cette province, s’était donné pour mission de régner sur le football Congolais via le club de son cœur, le Tout Puissant Mazembe Englebert. Pour ce faire, il commença par neutraliser la concurrence locale en octroyant plus des moyens financiers à son club, et Ensuite il s’empara d’un petit club le CS DON BOSCO pour en faire une sorte d’équipe B. Conscient que cela était illégale, il plaça son fils à la tête de cette formation. Durant des années le Cs Don Bosco prestait dans la même compétition que le TP Mazembe, perdait facilement contre ce dernier mais résistait, aux concurrents de Mazembe et parfois lorsque Mazembe avait une avance confortable au classement, cette formation venait en aide à Don Bosco en lui offrant la victoire par 3 – 0 afin qu’il atteigne la seconde place au classement.


Et La ligue nationale de football dans tout ça ? Cette institution dirigée par un triumvirat constitué des représentants des 3 grands clubs de la RDC (MAZEMBE, V.CLUB et DCMP) dans un système de chaise musicale où, à tour de rôle ils se succèdent à la tête de la ligue, ne peut qu’encourager la méthode Katumbi. C’est ainsi que l’As V.CLUB possède à son tour deux alliés (Maniema Union et Dauphin noir) sous contrôle de son président le général Amisi Kumba alias « Tango Fort » dans le même championnat, à la différence que ces trois clubs ne sont pas de la même province. Où va le football Congolais ? Aujourd’hui même le Fc St Eloi Lupopo possède également son équipe B la J.S Groupe Bazano appartenant à son président Faustin Bokonda qui participe également au même championnat et qui a pour mission d’offrir 6 points à Lupopo. Où allons-nous ?


La puanteur de « Tout Pourri MAZEMBE » a atteint son paroxysme le mercredi 6 juin 2018 au stade Mazembe de Kamalondo à Lubumbashi dans le match comptant pour la 15e journée en phase des play-offs du championnat national de football de Division I.



Mazembe a écrasé son « enfant » le Cs Don Bosco par 9 – 0, pour d’une part s’assurer les 3 points de la victoire, et d’autre part, soigner la différence des buts. La décision de truquer ce match avait certainement été prise en haut lieu au lendemain des incidents ayant émaillé la rencontre Mazembe vs Lupopo à l’issue de laquelle, des actes de vandalisme avaient été commis par les supporters de Mazembe furieux du résultat, il fallait absolument leur offrir une victoire retentissante.



Voilà avec quelle méthode Moïse Katumbi Chapwe compte diriger la RDC. Tous les joueurs, dirigeants, membres du staff technique sont, soit des anciens du TP Mazembe, soit recrutés par Moïse Katumbi.

La presse locale indépendante est neutralisée au profit d’une presse au service de Moïse Katumbi. Les images que nous vous proposons en illustration de cet article vont vous choquer.


Les défenseurs de Don Bosco jouent en marchant et offrent même des passes décisives aux joueurs de Mazembe.

 Voilà un exemple de ce qui arrivera à la RDC si Moïse Katumbi qui n’a jamais cessé d’être un Kabiliste, entouré de surcroît par des ex Kabilistes (Francis Kalombo, Olivier Kamitatu etc….arrive au pouvoir. N’oubliez pas que la Kabilie dirige les grands clubs du football Congolais et ceux qui sont en dehors du cercle sont neutralisés.


Le Katumbiste ex Kabiliste Constant Omari président de la FECOFA ferme, comme prévu, les yeux.

Sangoyacongo/ Rédaction


LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top