Liens commerciaux

0
Toujours en Belgique, dans sa concession d’une banlieue quatre étoiles à proximité de Bruxelles,
Jean-Pierre Bemba Gombo libéré des geôles de la CPI sera-t-il à Kinshasa pour participer au congrès de son parti ? La question est sur les lèvres. D’ores et déjà, malgré ce suspense, Eve Bazaïba Masudi, Secrétaire Général du Mouvement de Libération du Congo –MLC, confirme ce rendez-vous politique qui résonne comme une manif météo des ardeurs du MLC par rapport et aux sujets d’actualité et aux joutes électorales qui se profilent à l’horizon. Dans un entretien à bâtons rompus avec une consœur en ligne, la très dynamique SG du Mouvement de Libération du Congo a confié que les préparatifs étaient déjà effectués à vitesse de croisière. “Le Mouvement de libération du Congo (MLC) tiendra son congrès les 12 et 13 juillet à Kinshasa. Parmi les points inscrits à l’ordre du jour : investiture des candidatures aux élections présidentielle et législatives mais également d’autres questions internes au fonctionnement du parti”, a déclaré, pour sa part, Alexis Lenga wa Lenga, président du groupe parlementaire du MLC à l’Assemblée nationale à l’AFP. Qui, toujours à la perche de l’Agence France Presse, a estimé ‘’ qu’il n’existe aucune entrave devant lui pour une candidature à la présidentielle, que ce soit d’ordre juridique, judiciaire ou matériel”.

Tout laisse croire que ce congrès sera une grande messe qui devra entériner et officialisé la candidature du Chairman Bemba à la présidentielle 2018. Donc, ça fera un candidat de plus à l’Opposition, reste à savoir si les violons pourront s’accorder pour enfin trouver ce candidat commun-unique vanté et attendu de tous bords.

Préparatifs

Des préparatifs y relatifs vont bon train notamment, au siège du parti situé sur l’avenue du Port dans la commune de la Gombe. Déjà, quelques délégués sur plus de 200 attendus à travers les différentes fédérations et représentations extérieures du parti commencent à arriver à Kinshasa. Chaque fédération et représentation extérieure du MLC sera représentée au moins par deux délégués. Ce conseil des représentants, 3e du genre depuis la création du parti de Jean-Pierre Bemba, va se pencher essentiellement sur le processus électoral notamment, avec la validation des candidatures du MLC aux législatives nationales et à la présidentielle. Les participants devront également valider le programme gouvernemental du parti. D’après nos sources, ces assises de deux jours du Centre Nganda de Kinshasa, précisément dans la commune de Kintambo, seront chapeautées par la Secrétaire Générale du MLC, Eve Bazaïba Masudi. Certains responsables des représentations extérieures en difficulté d’effectuer le déplacement de Kinshasa pourraient intervenir via la vidéo conférence, nous a laissé entendre Jean-Jacques Mamba, l’un des porte-paroles de cette formation politique de l’opposition. Par ailleurs, les cérémonies d’ouverture et celle de clôture seront retransmises en direct sur CCTV et CKTV ainsi que RALIK, des chaînes de télévision et radio appartenant à l’ancien vice-président de la République, le sénateur Jean-Pierre Bemba. Et à en croire certaines indiscrétions, sauf changement de dernière minute, le président national du MLC pourrait pour la toute première fois s’adresser aux participants à ces assises depuis Bruxelles en Belgique par moyens de nouvelles technologies de l’information et de la communication. Voilà des détails livrés par la consœur en ligne politiquerdc.

Danny Ngubaa

LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top