Liens commerciaux

0

La coupe du Congo de football dames, édition 2018, risque de ne pas avoir lieu, faute de moyens. Selon des sources digne de fois, la Fédération congolaise de football association (FECOFA) ne serait pas en mesure de financer l’organisation de ce tournoi national de football féminin par la Commission nationale de football féminin (CNFF), structure dirigée par Liliane Tshimpupu.

L’on apprend que des clubs représentatifs des provinces séjournent déjà à Kinshasa pour participer à la coupe du Congo. Malheureusement, ces équipes pourraient retourner chez elles sans avoir disputé le moindre match. La CNFF n’a pas 38.000 $ pour l’organisation.

Et pourtant, indique-t-on, la FIFA accorde un financement aux associations nationales (fédérations)de chaque pays pour le développement et la promotion du football féminin.

Par ailleurs, la dérogation accordé le ministre des sports et loisirs, Me Papy Niango pour la prorogation de la saison sportive prendra fin ce dimanche 15 juillet 2018. Mais le responsable national du Sport a dit sur la radio Top Congo FM qu’il pourra accorder une autre dérogation à la FECOFA pour l’organisation de la coupe du Congo dames. Il a en fait accédé à la demande de la footballeuse de Paris Saint Germain en France, Grâce Geyoro qui avait plaidé pour l’organisation de ce tournoi.

Signalons qu’il y a toujours eu des écueils pour l’organisation de la Coupe du Congo de football féminin sur le plan du financement. Ce n’est donc pas la première fois. La FECOFA est appelée à financer cette compétition afin de permettre aux jeunes filles d’exprimer leurs talent et promouvoir le football féminin.

Wait and see !

Jolga Luvundisakio/TIMES.CD
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top