Liens commerciaux

0


Elikya Mbokolo estime que la plateforme Front commun pour le Congo (FCC) vise à instaurer une réconciliation entre les Congolais. Il a fait cette déclaration samedi 14 juillet lors de sa signature d’adhésions à cette plateforme.

« Le FCC est une poursuite normale de ses activités qui visent à instaurer une véritable réconciliation de l’ensemble des Congolais. Réconciliation ne veut pas dire que tout le monde pense la même chose. Mais cela veut dire qu’on débatte dans des espaces prévus pour cela. Il faut que nous arrêtions avec l’émiettement des petits partis politiques qui se disputent sur des problèmes mineurs et souvent sur des querelles des personnes pour arriver à une large plateforme qui réunit le plus grand nombre des Congolais et qui s’inscrit dans la dynamique actuelle de la préparation des élections », a déclaré M. Mbokolo.

Pour lui, des objectifs politiques de cette plateforme notamment l’indépendance du pays, le respect de notre souveraineté, les objectifs économiques de développent vont permettre de changer des choses en RDC.





Le vice premier ministre en charge des Affaires étrangères She Okitundu, le ministre des Droits humains Marie-Ange Mushobekwa, Jean-François Mukuna vice-ministre des Finances ont aussi signé la charte réglementant cette plateforme. Martin Ekanga fondateur de l’Institut supérieur d’informatique programmation et analyse (ISIPA) ont aussi adhéré au FCC.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top