Liens commerciaux

0
* Les trois regroupements politiques exhortent, cependant, le Premier ministre honoraire à concrétiser son projet de candidature à la présidentielle du 23 décembre.

Pour sa candidature au scrutin présidentiel du 23 décembre prochain, Adolphe Muzito va, désormais, compter sur l’appui de l’UREP, du PPA et de l’AAA. Ces trois regroupements politiques se sont souverainement engagés à le soutenir jusqu’à la victoire finale. Ils l’ont clairement exprimé dans une déclaration politique signée le 24 juillet à Kinshasa, au terme d’une réunion technique sur les enjeux actuels en RD Congo.

Tout en lui promettant leur soutien, l’UREP, le PPA et l’AAA exhortent, cependant, le Premier ministre honoraire à matérialiser son projet de candidature au scrutin présidentiel du 23 décembre prochain. Au cours de cette même rencontre à leur siège, les trois regroupements politiques précités ont revisité le discours du Président Joseph Kabila sur l’état de la Nation, le 19 juillet devant les deux chambres du Parlement réunies en Congrès. Après relecture, les signataires de ladite déclaration en sont arrivés au constat selon lequel, le Raïs a résolument ignoré l’ensemble des problèmes essentiels qui constituent une menace réelle à la stabilité, la paix et le sentiment de vivre ensemble en RD Congo.
Par ailleurs, les leaders de l’UREP, du PPA et de l’AAA estiment que le Chef de l’Etat a refusé d’appliquer les mesures de décontraction politique, du reste codifiées dans l’Accord de la saint Sylvestre 2016. Il s’agit, selon l’auteur du document parvenu hier à Forum des As, de la libération des prisonniers politiques les plus en vue, la libéralisation des manifs politiques et de l’espace médiatique. Pour l’UREP, le PPA et l’AAA, ces préalables sont consubstantiels à l’apaisement tant souhaité du processus électoral en cours.
Evoquant la polémique actuelle autour de la machine à voter et la question des électeurs enrôlés sans empreinte digitale, les trois regroupements politiques déduisent que l’imposition de cette imprimante à voter et le " refus de nettoyer le Fichier électoral traduisent, à suffisance, l’" appropriation " de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), par la famille politique présidentielle. S’ajoute à tout cela, ce que les signataires de la déclaration politique de soutien à la candidature d’Adolphe Muzito ont eux-mêmes qualifié de non-respect, par le Président Joseph Kabila et le Gouvernement, des engagements vis-à-vis des partenaires internationaux et régionaux.
A la suite de toutes les considérations découlant de leur analyse de contenu du message de Joseph Kabila à la nation, le jeudi 19 juillet au Palais du peuple, l’UREP, le PPA et l’AAA se déclarent très favorables aux résolutions de l’Opposition, prises lors de sa rencontre du 23 juillet . Aussi, les trois regroupements appellent la population à une mobilisation tous azimuts aux côtés des forces de changement, en faveur de l’application de l’article 64 de la Constitution en vigueur. A l’Opposition, l’UREP, le PPA et l’AAA demandent de raffermir leur unité et d’œuvrer ensemble avec les autres forces acquises au changement et partageant les mêmes idéaux. Ci-dessous, ladite déclaration politique. Laurel KANKOLE
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top